Hervé Jouves : Pharmacie Lafayette fait évoluer son modèle

Hervé Jouves, Président Lafayette Conseil 

Élue par les consommateurs pour la 4ème année consécutive « Meilleure Chaîne de Magasin » en 2019 dans la catégorie Parapharmacie - Forme et Beauté, Pharmacie Lafayette, enseigne militante, prône depuis toujours l'accès à « La santé pour tous ». Aujourd’hui, Pharmacie Lafayette fait évoluer son modèle et affirme son positionnement dans l’écosystème de santé.
Pour nous en parler et rebondir sur l’actualité du groupe, la rédaction de Celtinews s’est entretenue avec Hervé Jouves, Président Lafayette Conseil.

Celtinews : Hervé Jouves, il y a quelques semaines, Pharmacie Lafayette rejoignait Federgy, la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacies. Que signifie cette adhésion à Federgy ?

Hervé Jouves : L’adhésion de Pharmacie Lafayette à Federgy se justifie par un paysage qui manque de clarté, un univers de la pharmacie en souffrance et qui subit. Je crois profondément que Pharmacie Lafayette pourra faire bénéficier Federgy de son savoir-faire pour défendre l’intérêt des groupements et des enseignes. C’est le but.
La vision de défense de la profession portée à la fois par Pharmacie Lafayette et Federgy sont alignées et le nouveau président de Federgy, Alain Grollaud, nous a ouvert ses portes dans un souci de rassemblement. Federgy compte désormais pour un tiers des pharmacies, autrement dit, un atout de poids.
Au-delà de cette adhésion, le réseau Lafayette poursuit ses avancées sur l’écosystème de santé avec 45 nouveaux adhérents en 2019, portant le nombre total d’adhérents Pharmacie Lafayette à 250. La taille de ces nouveaux adhérents est plus ou moins importante mais marque une très belle accélération.
L’approche de Pharmacie Lafayette et sa proposition de relais santé sont de mieux en mieux comprises. L’angle clinique est de plus en plus reconnu par les adhérents.
26 000 personnes ont été vaccinées dans nos pharmacies sur la dernière campagne et Pharmacie Lafayette prend également position sur la détection, ou encore le dépistage des AVC pour ne citer que ces exemples.
Nous avons aussi développé des services internes intégrés comme :
Le partenariat avec la jeune startup Marguerite pour la prise en charge des seniors
Le développement de nouveaux services aux adhérents avec à la fois la « Laf Académie » qui les accompagne sur la formation continue et l’exercice de leur métier en termes de management, techniques de ventes ou d’achat, jusqu’au lancement de nouvelles gammes produits comme c’est le cas avec les gammes d’aromathérapie et de compléments alimentaires.
Pour information, notre système de formation des adhérents compte 300 modules de e-learning et 2500 apprenants.

Celtinews : Comment appréhendez-vous l’avenir ? Quelles tendances fortes se dessinent ? Et quelles grandes orientations pour Pharmacie Lafayette ?

Hervé Jouves : Le lancement des nouvelles gammes produits que je viens de citer est tout à fait emblématique du futur et des orientations du groupe.
La marque MINOLVIE probiotiques que nous venons de commercialiser est notre 11ième marque exclusive de compléments alimentaires. J’ajouterais que le naturel et bio sont intégrés depuis 4 ans dans le développement de toutes nos activités.

Nous avons également lancé la première plateforme digitale, Magenta 2, plus rapide, doté d’un accès plus simple, permettant de scanner des ordonnances, recevoir des contenus de santé, ou encore bénéficier d’une fonction de click & collect…

Notre développement s’appuie sur un siège structuré qui fait la force du groupe.
D’ici la fin de l’année, nous aurons 1,5 millions de porteurs de cartes de fidélité. L’enseigne va bien pour les clients et ceux qui la portent, les enseignes vont bien. Cette confiance s’assoit sur des enquêtes de satisfaction clients et retours partenaires réguliers. En 2019 pour la 4ème année consécutive, Pharmacie Lafayette a été élue « Meilleure Chaîne de Magasin » dans la catégorie Parapharmacie - Forme et Beauté comme vous l’avez rappelé en préambule.
Pour répondre à votre question sur l’avenir en quelques mots, je dirais donc : le naturel, les services et le relai ville qui fait la caractéristique du réseau puisque nos pharmacies sont volontairement implantées dans les centres-villes. Cette stratégie favorise le retour dans les centres-villes. A l’avenir, de plus grands espaces seront nécessaires pour accueillir des cabines, accompagner les nouvelles missions du pharmacien et proposer plus de services au sein de l’officine.
Ce futur suppose que nous puissions efficacement peser sur les pouvoirs publics afin que les officines accueillent de plus en plus d’activités de santé comme cela pourrait être le cas avec le dépistage du cancer colorectal pour finir sur un autre exemple.

Celtinews, le 21/04/2020​
Commentaire
maignan
22/04/2020
L'avenir des pharmacies obèses en période de cyclone financier (qui s'approche) sera celui des obèses en période de corona : il y aura des morts,... et les petites officines "agiles" survivront elles !
Pautard
22/04/2020
C'est quoi le nouveau modèle ? Rien de neuf.
zidou
22/04/2020
Euh j'ai oublié mon diplome de parapharmacien sans déontologie à la fac, quelqu'un pourrait-il m'indiquer comment faire ?
Pierre Colateur
21/04/2020
Depuis 10 ans le groupement Lafayette attaque à coups de hache les fondemements de la profession de pharmacien et se rend compte aujourd'hui qu'il y a souffrance... Jouves est-il au moins pharmacien ?
mat f
21/04/2020
Je serais curieux de voir ce qui va se passer pour ces grosses pharmacies après le confinement. Il semblerait que les pharmacie de quartier aient la cote.
zidou
21/04/2020
C'est quoi la nouveauté ?
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires