Dépistage du VIH

En 1981, des scientifiques du monde entier s’aperçoivent du lien entre les différentes manifestations du VIH (affection pulmonaire, infection buccale grave, leucémie, amaigrissement…) et surtout de la déficience immunitaire généralisée chez tous les malades. Le virus lui-même ne sera découvert qu’en 1983. 34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, dont 17 millions ignorent leur statut sérologique. En France 150 000 personnes sont porteuses du VIH et 12 % des nouvelles découvertes de séropositivité concernent des moins de 25 ans.
 
1 -  DEFINITION
Le terme VIH désigne le Virus de l’Immunodéficience Humaine. Lorsqu’une personne est infectée, le virus détruit progressivement les cellules qui coordonnent l’immunité c'est-à-dire les défenses de l’organisme.
On parle ensuite de personne atteinte du SIDA (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise) lorsqu’une maladie dite « opportuniste » profite de la diminution du système immunitaire de la personne pour se développer.
Le VIH est transmis par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l’enfant.
 
2 -  SYMPTÔMES
Dans un premier temps la personne infectée peut rester asymptomatique ou développer des symptômes de primo-infection plusieurs semaine après la contamination. Les symptômes sont semblables à ceux de la grippe (forte fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, diarrhée).
Débute ensuite une phase qui peut durer plusieurs années, durant laquelle le VIH affaiblit les défenses immunitaires. La maladie entraîne ensuite l’apparition d’autres symptômes : perte de poids, fièvre, infections de la peau, diarrhée et toux.
Sans traitement la maladie évolue vers le stade ultime de l’infection, le SIDA. Les malades développent de multiples infections d’origine bactérienne, fongique et parasitaire, ainsi que certains cancers.
 
3 -  PREVENTION
Le seul moyen de se protéger de ce virus est le préservatif !
Il est recommandé à toute la population d’effectuer un dépistage du VIH, il permet d’identifier les personnes non diagnostiquées pour ainsi améliorer le délai de prise en charge du VIH, leur durée et qualité de vie mais également, pour réduire le risque de transmission du virus grâce à la mise sous traitement et l’adoption de comportements de prévention par les personnes porteuses du virus.
 
4 -  QUAND DOIT-ON SE FAIRE DEPISTER ?
Après la prise d’un risque la contamination peut mettre jusqu’à 6 semaines avant d’être détectable dans le sang. Une personne qui ferait le dépistage trop tôt risque alors d’avoir un résultat négatif, ne pas se soigner et contaminer d’autres personnes.
Le test de dépistage est un examen biologique qui peut être prescrit par tout médecin mais des lieux sont également mis à disposition pour se faire dépister sans prescription médicale.
 
5 -  LIEUX DE DEPISTAGE
- Centres de planning familial
- Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG)
- Centres d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles (CIDDIST)
- Maisons médicales
- Laboratoires d’analyses
Et bientôt (d’ici le 15 septembre), sera disponible en pharmacie un autotest de dépistage. Il donnera un résultat en 15 minutes, à partir d’une goutte de sang. Vous pouvez consulter notre article sur l’accompagnement de la dispensation de ces autotests.
 
6 -  TESTS DE DEPISTAGE
Si le préservatif se déchire ou que les rapports n’ont pas été protégés il est primordial de faire un test dans les 24H qui suivent, dans un centre spécialisé, afin de prendre les mesures préventives qui s’imposent.
Le test de dépistage classique consiste en une prise de sang (test ELISA avec une méthode d'immuno-enzymatique). Ce test consiste en une recherche des anticorps produits en présence du VIH, ainsi qu’une recherche d’une particule du virus, l’antigène p24, détectable plus tôt que les anticorps. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Les résultats sont généralement disponibles après une semaine.
Le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) est un test fiable trois mois après une prise de risque, contrairement au test classique. Une goutte de sang est prélevée à l’extrémité d’un doigt puis mise en contact avec des solutions réactives afin d’établir la présence ou non d’anticorps dirigés contre le VIH. Ce test permet d’avoir un résultat en 30 minutes maximum. Le test de dépistage rapide du VIH ne nécessite pas d’être à jeun. C’est un test rapide, confidentiel et qui peut être anonyme.
Certains CDAG et CIDDIST proposent le TROD. Le test est réalisé par un professionnel de santé.
Ensuite, que le résultat soit positif ou négatif, il devra obligatoirement être validé par une prise de sang.
 
7 -  TRAITEMENT
Actuellement, aucun traitement ne permet d’éliminer complètement le VIH de l’organisme. Malgré l’absence de vaccin, des traitements adaptés permettent aux personnes séropositives de bloquer la multiplication du VIH dans leur organisme et ainsi de garder un système immunitaire opérationnel. Ces traitements sont appelés trithérapies ou multi-thérapies car ils combinent l’action de plusieurs molécules antirétrovirales.
 
8 -  SITES WEB
AIDES, Association de lutte contre le sida :
Sida info service :
 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire