Bon courage Alexa !

Le titre m’a fait sourire. « Alexa s’entraine à lire les ordonnances ».
Je lui souhaite bon courage car même après plusieurs années d’expérience au comptoir, il arrive encore que l’on hésite sur un nom de médicament 😊
Plaisanterie mise à part, le fait qu’Amazon veuille investir le sujet de l’observance ne choque pas dans la mesure où nous avons déjà un grand nombre d’applications qui le fait et le modèle Amazon est ce que nous, professionnels de santé, recherchons. Je précise avant que vous ne fassiez un arrêt cardiaque : que le patient ait accès à l’information sur le médicament, sa santé, tout le temps et partout. 
Reste à voir en pratique… >>>​

Christophe Enderlé, pharmacien titulaire pharmacie Enderlé à Bertry (Nord)
Commentaire
JPM
05/12/2019
ET SURTOUT CE QUI EST VRAIMENT SYMPA, c'est qu'Alexa a très bonne mémoire. Les serveurs se souviendront dans un siècle de vos premières hémorroïdes et dépressions, de vos angines et de vos bras cassés. Ça fera un chouette album en podcast pour les longues soirées d'hiver ou l'on pourra consulter, moyennant un abonnement très raisonnable, les maladies, syndromes et turpitudes des arrières grands-parents.
BEAUJOIN. BRUNO
05/12/2019
Avant de lire les ordonnances, alexa est très utile pour les patients atteints de la maladie d'alzheimer ou de DMLA. Nous l'utilisons en complément des traitements classiques, orthophoniste en particulier depuis deux ans. Cela nécessite une éducation préalable du patient mais porte ses fruits. L'IA, bien gérée, permet de maintenir des fonctions essentielles en complément des équipes médicales traditionnelles. Rappel des rendez vous prises de médicaments etc. Beaucoup de travail préparatoire pour les soignants certes mais un ralentissement de la maladie et une aide pour les déplacements dans la maison. D'autre part une surveillance visuelle n'ai pas inutile . Tout ceci nous le faisons dans le cadre familial et est efficace B.Beaujoin
COHEN Jean Marie
05/12/2019
L'observance n'est probablement pas la préoccupation d'Amazon. Son objectif est d'implanter dans divers pays un système de santé clé en mains. Pour y parvenir, Amazon s'est alliée à JP Morgan (grosse banque d'affaires) et Berkshire Hathaway (un des plus gros investisseur boursier). Leur expérimentation marche bien aux USA et ils s'apprêtent à privatiser une partie du système de santé anglais.
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires