Une (R) Evolution silencieuse : la Sécurité sociale

Les Français n’ont aucune idée des changements majeurs de notre société dans les deux ans qui viennent. Certains déjà actés comme les droits de transmissions successorales et les donations modifiés pour 2020, les déclarations fiscales d’impositions obligatoires par Internet pour 2019, etc, etc… Pour la Santé c’est pareil.
Dans ce domaine en ce qui nous concerne (pharmaciens) il y aura la sérialisation du médicament qui impactera directement les « avances » de produits, mais surtout la mise en place de l’ordonnance électronique qui aura des conséquences sur tous les actes de dispensation des médicaments.
C’est là où intervient notre SÉCURITÉ SOCIALE. 
Comme la POSTE et ses services, elle organise sa mutation en profondeur et en silence.

Non seulement elle « sort des murs », elle redynamise, redistribue ses équipes en interne dans la médecine préventive entre autres, mais surtout en utilisant tous les moyens technologiques de ce début de XXIème siècle… DÉPOUSSIÉRANT, DÉCOIFFANT !!!

Et sur ce dernier point, hier l’informatique, aujourd’hui l’Intelligence Artificielle qui permet de brasser tous les jours des milliards de données de dispensation de médicaments faites par CHAQUE pharmacie en quelques millionièmes de secondes, va augmenter les contrôles et les sanctions économiques que sont les INDUS (médicaments donnés à tort en fonction de la législation, les quantités selon la durée, les génériques non dispensés, les locations abusives, les orthèses et tutti quanti).
Inutile de se retourner sur les responsabilités des prescripteurs publics ou privés, pour EUX AUSSI c’est pareil, mêmes contrôles.

Ce n’est pas choquant, c’est normal, il suffit d’appliquer PARTOUT, PAR TOUS, les règles qui gouvernent notre profession (notion de service qualitatif) et les patients Français (râleurs) qui  ne sont pas habitués à la RIGUEUR de ceux qui les écoutent, comprendront alors qu’il faut respecter le « Corps Médical », gérer économiquement un système privilégié (dont ils sont les financiers) si on veut le pérenniser pour nos enfants comme le PARTAGER avec d’AUTRES. 
 
Toujours de façon positive, ces brassages de données pourront progressivement s’étendre à l’interprétation des données médicales (DATA), des approches certes économiques mais aussi faire naitre de nouvelles professions ou missions, de nouvelles technologies de soins, de nouvelles approches scientifiques (déterminer des zones endémiques) trouver des solutions originales etc…

Il en va comme pour nous tous de la survie de l’entreprise SÉCURITÉ SOCIALE.

A.COGITO
Commentaire
YLM
17/06/2019
L’Europe du point de vue numérique est une naine face aux État unis et face à la Chine tant du point de vue technologique que financier. Il n’y a pas à douter que les GAFA vont pousser leur modèle à l’extrême, quitte à passer outre les droits individuels , ce qu’ils font déjà depuis des années , tant que des bénéfices mirifiques tomberont dans leurs escarcelles .Pour citer GOOGLE , il y a une démesure qui va encore plus loin puisqu’ils envisagent de mettre fin à la mort humaine grâce à leur technologie. Encore des gens qui n’ont pas compris le sens de la Vie sur notre planète . Notre planète justement , que deviendra le numérique , sa consommation énergétique astronomique (cf les DATACENTERS américains et chinois-le streaming planétaire etc),sa consommation exponentielle des stocks finis de minerais rares …; lorsqu’au niveau mondial nous devrons faire des arbitrages drastiques pour permettre la survie de populations entières. Ne pensons pas que cela soit si éloigné étant donné la vitesse inédite de l’évolution climatique. Il y a fort à parier que le modèle numérique ne sera pas une priorité.
A COGITO
11/06/2019
Vous avez tous les deux raisons sur les points que vous abordez. La SS a le mérite de témoigner d'une prise de conscience car rien n'est immuable. Entre le moment où j'ai écrit ces lignes et aujourd'hui deux évènements se sont concrétiser : AMAZON vient de s'allier avec quelques milliardaires pour créer une mutuelle destinée au peuple Américain. Ces derniers PAIERONT leur paracétamol moins cher que celui vendu en pharmacie et remboursé SS plus mutuelle en France. . Question : les Français resteront-ils de "marbre" lorsque cela sera étendu à la planète entière et qu'ils seront obligés de continuer à COTISER à la SS plus mutuelle pour se faire prescrire le même produit beaucoup plus cher et l'avoir "gratuitement" car remboursé SS (avec leurs cotisations) ?? (on ne parle même pas des problèmes d'accompagnements des soins par le personnel de santé publique (actualités du 11 06 2019)). Deuxième évènement ; GOOGLE vient de proposer aux grands consortiums pharmaceutiques de choisir pour eux des patients en vue d'essais cliniques, les données étant recueillies et analysés à l'échelle mondiale elles seront exploitables comme celles de la SS depuis des décennies qui l'a fait en France. (source "le pharmacien de France 1311 06 2019) Question : les chercheurs auront-ils encore besoin des DATAS de la SS quand Google collectera des milliards de données en temps réel . (via objets connectés) ? Notre profession s'adaptera aux évolutions de notre pays qui suivra celles de l'humanité...... tout est à construire.
maignan
06/06/2019
La Securité Sociale n'est que l'outil qui assure actuellement la Protection Sociale. C'est la Protection ,et uniquement elle,qui doit faire l'objet d'améliorations, au besoin en remplaçant la Secu par autre chose si c'est mieux pour la Protection Sociale. Comme, par exemple,"la 2eme sécu'" , l'Assurance Complémentaire, pourrait parfaitement être assurée à moins cher par l'Assurance Obligatoire...Et justement, il se trouve que beaucoup pensent que la Sécu a été utile à la fin du siècle dernier, mais qu'elle devient de plus en plus envahissante, et un boulet pour la compétitivité et la lutte contre le chômage de masse bien spécifique de notre pays.
YLM
06/06/2019
Sur le fond , il y a quelque chose de gênant , c’est que l’utilisation du numérique en mode « silencieux » comme vous dites est à l’encontre de la Démocratie : c’est ce que fait l’administration , l’État par exemple en imposant la déclaration fiscale et d’autres démarches administratives ( carte vitale , carte grise etc) de façon unilatérale en numérique, ceci sans qu’il y ait eu de débats démocratiques sur ces sujets au sein des Assemblés représentatives des citoyens Méthode qui a été dénoncée par le Défenseur des Droits . Méthode qui ne fait qu’augmenter les fractures au sein de notre société et pousser les exclus à l’exaspération. Quant à la traque numérique des professionnels de Santé , dans notre profession , les Autorités admettent que les fraudes restent très marginales . Vous pensez vraiment qu’un monde où Big Brother serait roi résoudrait tous nos problèmes contemporains , un monde vers lequel il faudrait tendre à l’instar de La Chine ?
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires