La saga de l’homéopathie

L'événement médiatique de la semaine voire du trimestre est bien la possibilité de déremboursement de l'homéopathie. 
Comme chacun, nous suivons les annonces et celle de l'HAS a eu un impact important avec suspension du cours de l'action Boiron suite à une fuite dans la procédure. Bref entre les problèmes juridiques et les problèmes de preuves d'efficacité le débat sur l'homéopathie n'est pas près d'être clos. 
Et comme un grand notre de professionnels de santé et de français, j'ai du mal à comprendre l'intérêt financier d'un tel déremboursement. Tant l'homeopathie représente une très faible partie des dépenses en villes et le fait que les consommateurs vont se reporter sur l'allopathie plus honéreuse. Et même si l'efficacité n'est pas encore prouvée, j'aime dire au comptoir que quand un bébé pleure et qu'il arrête après des granules de chamomilla, j'estime que c'est la meilleure preuve qu'il soit ! 

Christophe Enderlé, pharmacien titulaire pharmacie Enderlé à Bertry (Nord)
Commentaire
Luc Ernewein
27/05/2019
Il est intolérable et inacceptable que les produits homéopathiques, au prétexte qu’ils ne répondent pas à la définition du médicament, soient dé-remboursés. C’est une atteinte caractérisée aux Droit de l’Homme et du Citoyen. Il conviendrait d’ailleurs que soient également pris en charge par l’Assurance Maladie les bracelets magnétiques, les gris-gris vaudou, les mains de Fatma et les voyages Lourdes.
Barral Guy
27/05/2019
Quand on ne sait pas créer, on ressort les vieilles querelles standard. Même si c'est contre-productif à fond. Je me gausserais si ce n'était pas pathétique, alors que de très nombreuses personnes ne trouvent pas de médecin en campagne, même pour une grippe à 85 ans ! Le procès de l'homéopathie ne sert qu'à détourner des vrais problèmes, graves, qu'on est incapables de régler
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires