Génériques et politique du pneu usé

C'est la mode des rustines sur les pneus usés à la corde. Comme face à la contestation des gilets jaunes, nous bénéficions d'une clémence temporaire avec un report de la baisse du prix des génériques. 
Bref reculer pour mieux sauter dans les chutes de prix. 
Je ne me leurre pas quant aux volontés du gouvernement de presser encore et encore les prix des médicaments, leviers faciles à activer et face à des pharmaciens qui s’adaptent, mais j’ai une crainte que le mécanisme s'enraille avec une dévalorisation des génériques qui mette à mal cette filière. 
Déjà que les gros génériqueurs cherchent à se diversifier pour maintenir leur rentabilité et que les autres sont soit à vendre soit en difficulté, si la baisse continue on pourrait voir une restriction de l'offre et un arrêt de progression de la substitution... 

Christophe Enderlé, pharmacien titulaire pharmacie Enderlé à Bertry (Nord)
Commentaire
cf
16/11/2018
Nicolas Revel, a annoncé qu’il comptait reprendre sur la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour 2019, le surplus de ROSP sur les génériques versé aux pharmaciens en 2018 au titre de la ROSP 2017. ...
Ajouter un commentaire

Articles similaires