Je... triche ???

Bon alors comme ça on ne fait pas assez de bilans partagés de médication...
Tiens, on va faire un instantané : on est samedi il est 19h57, il reste une personne dans la pharmacie, je suis à mon 6è jour d'affilée non-stop. Je pensais souffler un peu aujourd'hui mais ce qui ressemble bien à une grippe a cloué une fille de mon équipe au lit alors guess what ?
Mais le Nico (et pas celui qui partage ma vie depuis 24 ans) il m'a chauffée avec son histoire de BPM.
J'ai passé ma semaine à courir partout. Après des bétaméthasones en rupture pour des loulous qui respirent mal (mais on a l'habitude des plans B), à chercher des codes pour un avenant pour ouvrir des DMP, à trouver un médecin dispo pour une cystite, une fièvre, une toux avec dyspnée, à comprendre qu'un AT n'est pas géré par la CPAM selon le plein temps ou temps partiel du patient... 
Oh j'ai bien commencé les bilans, c'est enrichissant (je parle pas de sous), c'est un moment privilégié avec son patient !
Oui mais le formalisme... ça me saoule.
J'ai bien compris que financièrement en plus il fallait que je m'y investisse mais diable! Je suis déjà au taquet de mes capacités physiques sur une journée !
N'écoutant que mon courage je me suis dit « allez Delphine, t'es pas plus con qu'une autre, va donc sur ameli pour enregistrer ton BPM ».
Premier jour, ameli ne fonctionne pas.
Bon ben je reviendrai demain...
Le lendemain ça fonctionne.
Je cherche un peu partout, ameli pro, avenant... BPM... j'y suis ! Victoire !
Mon numéro RPPS ok je vais le chercher sur ma carte de l'ordre... le patient ok... 
« Type de médicaments »... là je crois me souvenir qu'il ne faut rien mettre sinon ça fout le bordel... 
« Date de recueil » ok...
J'arrive à la fin, trop contente de tout avoir rempli, je clique.
Ah tiens, un problème.
« la date de recueil peut être égale ou supérieure à la date d'adhésion mais ne doit pas être supérieure à la date d'aujourd'hui ».
Je relis 3 fois.
Je comprends rien. (Donc le doute sur le fait que je suis pas plus con qu'une autre m'assaille...).
J'essaie une autre date pour voir.
Pareil.
J'essaie plein de dates.
Pareil.
Au final je crois que c'est en cliquant sur la date du jour que cela a fonctionné. A vérifier, j'en ai essayé un paquet...
Bref, mon Nico... avant de râler parce qu'on ne fait pas assez de BPM, assure-toi que le problème ne vient pas de vous ! J'ai été obligée de tricher (OMG!!!) pour valider ma déclaration !
Alors que des BPM « informels », rien qu'en s'intéressant et en discutant avec nos patients, on en fait des dizaines chaque jour !
On ne manque pas à nos obligations professionnelles, on y est même sensibles depuis toujours, on est juste réfractaires à un système qui est fait pour nous décourager.
Demande donc à tes informaticiens de revoir le petit tableau des dates et de dégager le « type de médicaments » qui vient juste polluer la fluidité et tu verras que des BPM tu en verras fleurir !

Delphine Chadoutaud, pharmacien titulaire à Orsay (91)
Commentaire
alindust
09/11/2018
la vie des potards d'officine est vraiment passionnante ! merci de nous faire partager tous ces instants de bonheur !
cf
07/11/2018
censure...ne pas faire de vague
Ajouter un commentaire

Articles similaires