Où sont passés les vaccins antigrippes ?

Dans le contexte d'épidémie de Covid-19, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est capitale en 2020. Si elle vise en priorité les personnes vulnérables et les soignants, il est impossible dans de nombreuses pharmacies de trouver le fameux vaccin. Selon l’enquête menée par l'Union syndicale des pharmaciens d‘officine (USPO) auprès de ses adhérents, entre 70 et 90% des pharmacies n’ont plus de stocks. Pour la ministre déléguée en charge de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, seules « 16% des officines pharmaceutiques y sont confrontées », a-t-elle déclaré à l'Assemblée nationale mardi.
Ce qui est sûr, c'est qu'une dizaine de millions de doses du vaccin ont été mises sur le marché début octobre. Et neuf millions de personnes seraient déjà vaccinées, dont 80% ont plus de 65 ans, un record à cette période de l'année. À l'heure actuelle, il resterait environ deux millions de doses sur le marché mais personne ne sait vraiment où elles sont, probablement dispersées entre certaines pharmacies et les réserves des grossistes-répartiteurs.
Selon la présidente de l'Ordre des pharmaciens, Carine Wolf-Thal, l'ensemble des doses auront été épuisées d'ici le mois de décembre. Mais « Une fois que les stocks des pharmaciens seront épuisés, on compte sur le stock de l'État. Ce stock de l'État va être distribué à partir du mois de décembre, pas uniquement dans les officines, mais également possiblement dans les hôpitaux et les Ehpad », a -t-elle expliqué sur Europe 1. « En tout cas, il y a encore une petite marge probable de vaccination possible. Et il ne faut pas oublier qu'on peut se vacciner jusqu'en décembre ». Grâce au stock de l'État, plusieurs millions de personnes parmi les plus vulnérables seront donc encore vaccinées avant l'apparition de l'épidémie en France. Certains prédisent que cette année, l'épidémie de grippe sera plus tardive et moins forte.

Vous pouvez suivre les IAS® Syndromes grippaux et Vaccination grippe sur : https://www.openhealth.fr/ias​

Source : Europe 1 avec l’AFP 11/11/2020 
Commentaire
Folco Jean-Patrice
18/11/2020
Merci M. RADER pour votre action anti vaccins. Grâce à des gens comme vous nous limitons depuis des années le nombre des gens vaccinés et le nombre de vaccins commercialisés cette année ne permettra pas de vacciner l'ensemble des personnes fragiles. Ceux qui ne pourront pas se faire vacciner ne peuvent que vous remercier de leur avoir fait échapper aux graves effets secondaires d'un vaccin inefficace. Merci de rappeler le nombre incroyable de procédures engagées en 12 ans aux USA (0,0002% des gens vaccinés) qui à lui seul crédibilise vos thèses.
RADER Serge
18/11/2020
VACCINONS, VACCINONS ! Alors que ce vaccin a entrainé 96 morts en Octobre en Corée du Sud, que Singapour l'a arrêté, qu'il y a eu 3456 procédures aux USA entre 2006 et 2018 indemnisant pour 1518 millions $ les victimes plaignantes. En vaccinant pendant cette épidémie, on diminue le système immunitaire des vaccinés les plus fragiles les rendant plus sensibles au SARS-Cov 2, raison de la surmortalité italienne à Bergame/ Brescia... Tout cela avec un vaccin qui n'a jamais démontré d'efficacité par des méta-analyses sérieuses et non biaisées.
anne b
17/11/2020
Mme la ministre se trompe. La rupture de vaccin concerne toutes les pharmacies de France et de Navarre. Quel manque de clairvoyance pour la gestion de cette vaccination. Heureusement il reste encore l'homéopathie pour se protéger...
ledoc84
13/11/2020
16% n'ont plus de stock !! Paroles et paroles et paroles... Deux millions de doses resteraient !! Paroles et paroles et paroles... Des doses d'état existeraient, David Vincent les aurait vu !! Paroles et paroles et paroles...
swannn
13/11/2020
Du moment que la vaccination reste harmonieuse...
Ben
13/11/2020
Stock délivré en 3 jours et uniquement aux personnes munies d’un bon. Depuis un grossiste nous en a livré 20 ce mardi. Il reste plus de 270 patients en liste d’attente. Courage...
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires