Guerre des prix sur les masques

Alors qu’Intermarché vendait déjà le lot de 50 masques à prix coûtant pour 9,95 €, depuis le 25 septembre, Leclerc a décidé de frapper encore plus fort en proposant le pack de 50 masques chirurgicaux à 4,95 €, et la pochette de 10 à 0,99 € seulement soit environ 10 centimes pièce pour un produit devenu obligatoire dans les lieux publics ! Ces masques les moins chers du marché à ce jour peuvent être commandés en ligne au travers du Drive Leclerc.
Nous sommes loin du prix d’un masque en pleine crise qui pouvait atteindre jusqu’à 0,95 €, pouvant s’expliquer par la hausse du coût des matières premières, le recours à une d’œuvre supplémentaire pour satisfaire la demande, des coûts d’acheminement par avion et non par bateau… etc.
Leclerc restera -t-il longtemps le seul à proposer un tarif aussi bas ? Quelles conséquences sur l’écoulement des stocks achetés bien plus chers ? Face à la crise sanitaire et à des pouvoirs publics quelque peu paralysés, la grande distribution aura montré son agilité à approvisionner le marché en masques et à des tarifs de plus en plus compétitifs.
Aujourd’hui, fini également les masques gratuits pour les établissements et les libéraux qui devront prendre en charge les équipements individuels (masques, gants, surblouses et tabliers, charlottes, lunettes) et auxquels il est demandé de constituer trois semaines de stock à leurs frais. Côté pharmacies d’officine, la période de tolérance sur l'étiquetage et la notice des produits est étendue jusqu'au 31 octobre 2020 (au lieu du 30 septembre) pour les masques jetables de type chirurgical, afin de permettre d'écouler les stocks de masques commandés avant le 4 mai. Au-delà de ces dates, ces masques pourront être commercialisés jusqu'au 1er mars 2021 à condition d'être réétiquetés afin de se conformer aux exigences réglementaires.

Source : Celtinews 02/10/2020
Commentaire
Antoine Hurard
07/10/2020
La grande distribution, et bien sur Leclerc, condamne la relocalisation et enterre tout projet d'autonomie française en matière de masque. Confions à Leclerc la responsabilité de constituer les stocks de sécurité qui ont tant manqué au printemps dernier ; apparemment il sait les acheter à bas prix...
David M.
05/10/2020
J'ai également vu sur le marché des masques au même tarif. Les camelots ont aussi montré leur agilité à approvisionner le marché en masques et à des tarifs de plus en plus compétitifs :) .
Antoine Hurard
04/10/2020
La grande distribution, et bien sur Leclerc, condamne la relocalisation et enterre tout projet d'autonomie française en matière de masque. Confions à Leclerc la responsabilité de constituer les stocks de sécurité qui ont tant manqué au printemps dernier ; apparemment il sait les acheter à bas prix...
ND
03/10/2020
Nos fournisseurs et groupements devraient négocier comme Leclerc et nous permettre d'être compétitifs. C'est quand même leur job et bien non, on est encore à la traîne et on passe pour des voleurs...
A.B suite
03/10/2020
D'ailleurs, ces masques me fatiguent, si j'arrive à les liquider, ce qui est presque impossible ou sur des années, j'arrêterai de les vendre. Dès que les GMS s'accaparent d'un produit, ce produit disparaît des autres circuits. M. Leclerc nous bassine avec sa "protection de l'environnement", brader ces masques va à l'encontre de ce qu'il raconte, on les trouvera jetés partout comme des vulgaires mégots.
A.B
03/10/2020
Dès Août, ma femme a vu des masques à 5 euros la boîte de 50 sur un marché des Sables d'Olonne !!! Mais de quelle qualité
GG
03/10/2020
En Décembre 2019 en pharmacie c'était le prix normal ; 5 à 6 euros les 50 masques (prix de vente public) (origine Chine prix de fabrication moins de 1 centime d'euro plus transport par container et taxes chinoises). En Mars 2020 ils passent à 1 euro le masque (les mêmes, prix de vente public). En Octobre 2020 ils repassent à 5 à 6 euros les 50 masques (prix de vente public) mais curieusement que chez LECLERC. On les trouve à 5 centimes prix d'ACHAT pharmacie, mais aussi à 7 centimes et 12 centimes et 18 centimes prix d'achat pharmacien c'est tout du Chinois plus ou moins de qualité. Masques bientôt remboursés SS en Novembre 2020 (on se marre). CE QUI ME TURLUPINE c'est que le gouvernement devait favoriser l'écoulement des masques made in FRANCE et que la CHINE (avec AUJOURD'HUI la "route de la soie") reste encore et toujours la première source d'achat et de bénéfices pour les fabricants de médicaments ou toutes autres importations (masques inclus)
Noel Olivier
02/10/2020
Alors les officinaux sont les seuls à devoir procurer des notices et des étiquetages aux consommateurs ? Même en délivrant 1 seul masque ???
alindust
02/10/2020
A l'évidence il s'agit de masques jetables dits "chirurgicaux" dont basiques ! A part les personnes vraiment exposées à des séropositifs, on ne voit pas très bien l'utilité de se procurer des FFP1 ou autres plus sophistiqués... Et pour vendre de tels produits - devenus de simples produits jetables et de grande consommation - il n'y aucune raison de ne pas les acheter en grandes surfaces au prix plancher !
MELE LAURENCE
02/10/2020
De quel qualité de masque parle t-on ou plutôt de quelle degré de protection ? Chirurgicaux, FFP1 ou faciaux ? Avant de comparer des prix vérifions la qualité du produit dont on parle et comparons les prix de produits à protection égale.
BOIZARD jean
02/10/2020
Info : On trouve des masques sur les marchés à 5 euros les 50.
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires