Tests Covid-19 : les groupements annoncent des mesures radicales

Le gouvernement a annoncé au Sénat le 16 juin qu’il autorisait les pharmaciens à pratiquer les tests sérologiques du Covid-19, apportant une réponse favorable à la demande de la profession et de l’HAS, mais aucun arrêté ministériel n’a encore été publié. 
« Au-delà de la promesse non tenue aux pharmaciens, c’est la promesse non tenue aux français ! » s’insurgent de concert Federgy et l’UDGPO. 
700 000 tests par semaine devaient être réalisés selon la feuille de route du gouvernement, ce qui est loin d’être le cas. « De ce fait, les patients-clients réclament de se faire tester tous les jours au comptoir et ne comprennent pas pourquoi leurs pharmaciens d’officine ne peuvent toujours pas les réaliser » rapportent les deux organisations qui jugent ces retards « insupportables » pour les concitoyens comme pour les pharmaciens. La profession qui a joué un rôle majeur pendant la crise et distribue des masques du stock de l’Etat à une cible croissante de catégories professionnelles, serait ainsi prête à adopter des mesures radicales. « Nous nous réservons donc le droit d’arrêter cette distribution si notre demande légitime n’est pas entendue dans les plus brefs délais. Le dépistage sérologique du Covid-19 par les pharmaciens est une stratégie effectuée avec succès dans de très nombreux pays qui correspond parfaitement à notre rôle et à notre compétence de professionnel de santé » menacent Federgy et l’UDGPO soutenant que le port du masque obligatoire dans les lieux publics et l’intensification des tests sérologiques en complément des tests PCR constituent les clés d’une reprise économique réussie. 

Source : FEDERGY et UDGPO 30/06/2020 
Commentaire
LEROY L.
05/07/2020
A mes confrères et particulièrement le premier à commenter. Fais des stocks de Doliprane ce sera au moins aussi efficace que azithro+plaquenil sans nous mettre dans la panade d’accès au traitement pour nos patients lupus &co. Vous êtes des professionnels alors, paluchez-vous les études, TOUTES les études (même celles de raoultrix qui ne donne la super potion qu'à 1/3 de ses PCR+ sans consigne claires d'inclusion mais les moins graves, ah ben pourquoi ?) vous verrez = aucun bénéfice. SOYONS PRO, ce sera notre salut.
RADER Serge
02/07/2020
Confrères Potards, réveillez-vous, c'est fini. Le Covid est moribond, plus de cas à l'hôpital... Pas de 2è vague... Stoppez la propagande de la peur si chère aux firmes pharma... Mais rassurez-vous, le vaccin arrive mais ce sera sans moi, j'ai fait ma réserve d'hydroxychloroquine/azithromycine/ ZnSO4, au cas où ? On ne sait jamais. Battez-vous pour une raison valable : le droit de prescription de ces produits pour les médecins et votre droit de délivrance. LA EST LE SCANDALE ! Partout dans le monde on en délivre, sauf en France à l'exception des passe-droits politiques, artistes, acteurs, professionnels de santé... Mais pour le petit peuple, c'est NIET ! Il peut crever pour satisfaire Big Pharma.
Jean claude
01/07/2020
Les 700.000 tests dont il a été question sont des tests d'amplification type PCR et non pas des tests enzymatiques de type Elisa (sérologie)
Rouyer Jerome
01/07/2020
En effet nous sommes compétents (et pas les seuls) mais nous sommes dirigés par des incompétents (comme s'il fallait encore le prouver)...
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires