L’intervention pharmaceutique valorisée à partir du 1er juillet

Signé le 12 février par l’USPO et l’Assurance maladie, l’avenant n°20 à la convention pharmaceutique reconnait pour la première fois une intervention pharmaceutique pour la dispensation adaptée de certains médicaments prescrits à posologie variable.
Depuis le 1er juillet 2020, le pharmacien est incité financièrement à dispenser la juste quantité de médicaments prescrits correspondant à la situation du patient, pour plusieurs classes thérapeutiques identifiées, pendant la durée de la prescription. Renforcer le bon usage du médicament, lutter contre la iatrogénie et le gaspillage, comment cette intervention pharmaceutique se passe-t-elle en pratique ?
Lorsque le pharmacien ne dispense pas l’intégralité des médicaments prescrits sur l’ordonnance appartenant à la liste définie, il peut facturer un code acte « DAD » pour chaque ligne de l’ordonnance. Ce code traceur est facturé pour chaque ligne de l’ordonnance lorsque le pharmacien ajuste le nombre de boîte de médicaments ou s’il n’en dispense aucune.
« Avant la validation de l’ordonnance, nous vous invitons à comptabiliser le nombre de lignes où la dispensation a été adaptée et à facturer le total en une seule fois » conseille l’USPO. Exemple : 2 lignes de dispensation adaptée = code acte DAD X 2.
L’intervention pharmaceutique pour dispensation adaptée est valorisée : 0,1 € pour chaque ligne médicamenteuse adaptée, auquel s’ajoute une rémunération sous forme de ROSP en fonction du nombre d’interventions pharmaceutiques réalisées par la pharmacie.
Les économies engendrées par les interventions des pharmaciens (prix moyen par nombre d’unités) seront réparties entre les pharmacies (45 %) et l’Assurance maladie (55 %).
« Cette enveloppe permettra de fixer, au niveau national, le montant de l’intervention pharmaceutique (de 0,1 € à 3,6 €), et ainsi définir la ROSP individualisée de chaque pharmacie en fonction du nombre de dispensations adaptées réalisées » explique encore Gilles Bonnefond, Président de l’USPO.
A noter que la valeur de l’intervention pharmaceutique pour les départements d’outre-mer est majorée en fonction des coefficients habituels.
L’USPO met à la disposition des pharmaciens deux tableaux des médicaments concernés par la dispensation adaptée sur son site www.uspo.fr et répondra aux questions sur la dispensation adaptée au cours d’une visioconférence organisée aujourd’hui même jeudi 2 juillet à 20h30.

Lien pour se connecter : ICI

Source : USPO 01/07/2020 
Commentaire
MERIC
03/07/2020
L’USPO deviens une plaie nationale alors qu’elle ne représente qu’une infime partie de la profession... Inadmissible de continuer à se faire berner ainsi sans réagir.
Antoine Hurard
03/07/2020
Y'a du flop dans l'air
Borderie Fabrice
03/07/2020
On en rit ou on en pleure. 0.1 euro, mais qui est payé à ce tarif en France ?
Ajouter un commentaire