Les pharmaciens refusent un rôle de simples exécutants

Le 11 juin, Carine Wolf-Thal, Présidente du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP), Pierre Béguerie, Président du Conseil Central A, Gilles Bonnefond Président de l’USPO et Philippe Besset, Président de la FSPF, ont adressé une lettre ouverte au Ministère des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, lui reprochant une évolution des méthodes de travail entre le ministère et les représentants de la profession les laissant dans un rôle de simples exécutants.
« Les décisions sont désormais prises par vos services sans que nous ne soyons consultés ni informés. En témoigne, l’envoi du dernier DGS-Urgent mentionnant la distribution des masques par les pharmacies d’officine aux opérateurs funéraires, consigne à laquelle nous n’avons pas été associés » indiquent-ils dans leur courrier.
L’Ordre et les syndicats rappellent que les pharmacies d’officine assurent, depuis le début de la crise sanitaire la protection des professionnels de santé en distribuant les masques issus du stock Etat, une mission, aussi importante que complexe, qui nécessite une coordination étroite entre le ministère et la profession. Cette coordination doit absolument être maintenue.
« Sans cela, nous n’aurons d’autres choix que de laisser vos services gérer seuls la distribution des masques aux professionnels et aux patients » alerte les représentants de la profession.

Pour consulter la lettre ouverte, suivez-ce lien​.

Source : Celtinews 15/06/2020
Commentaire
Hauchecorne Phlippe
22/06/2020
Moi, je n'ai pas eu assez de masques au début, maintenant j'en ai trop, idem pour les gels, je suis payé un pourboire de clochard pour la délivrance des masques, j'ai touché un ROSP tellement gros que je me demande si je vais encore stocker des génériques, j'ai vu un type un matin de début Avril, où seuls les sorties pour les courses étaient possibles, promener son quad sur une remorque !!! J'ai touché une aide gouvernementale que je vais avoir peine à rembourser, j'ai vu le prix de beaucoup d'article baisser pendant le Covid, j'ai depuis ce matin le sans contact que j'ai demandé au mois de Février (mais le crédit agricole reste à nos côtés dixit la pub). Résultat...: je vais licencier ma préparatrice et continuer tout seul et Gilles Bonnefond est content et il va signer l'avenant pour reconduir le pourboire du ROSP générique à l'identique car c'est le moins pire.
Bauman anny
19/06/2020
La gestion des masques a été lamentable... Idem H1N1...!!!! Les pouvoirs n’ont même pas appris de leurs erreurs...!
RADER Serge
16/06/2020
De l'utilité des masques ? Quand ils retiennent au mieux des particules de 3 microns et que le coronavirus mesure 0,1 micron ! Mais un excellent moyen de maintenir la pression et la peur = l'arme fatale de Big Pharma pour vendre toujours plus.
Thomas 40
16/06/2020
Pharmachien gentil toutou qui dit oui à tout.. ouaf ouaf On n'est même plus des pigeons, vous imaginez les médecins/infirmiers recevant un DGS-urgent TOUS LES JOURS avec des procédures de délivrance/facturation qui changent toutes les semaines ? Vous pensez qu'ils auraient laissé passer ça ? Mais nous.. ouaf ouaf.. Est-ce que la profession serait assez unie pour refaire une journée de grève en septembre comme il y a 6 ans ? Ca serait un début.
Marchal Marie Odile
16/06/2020
Chassez le naturel, il revient au galop !!!!! Au niveau de la concertation du moins, il est à craindre que la "France d'après" soit strictement la même que celle d'avant.
swannn
16/06/2020
On va se facher....
ledoc84
16/06/2020
Oh ! L'ordre qui réagit à quelque chose ! Alors ils n'étaient pas en hibernation !
Bauman anny
15/06/2020
La gestion des masques a été lamentable... Idem H1N1...!!! Les pouvoirs n’ont même pas appris de leurs erreurs...!
alindust
15/06/2020
Fort heureusement les millions de français ont pu se fournir très largement en masques auprès de la grande distribution ! La seule question à se poser étant : peu importe le circuit de distribution dès lors que les fabrications ont été contrôlées... Que l'on m'explique la valeur ajoutée apportée par un circuit dit sanitaire compte tenu de l'urgence de la situation mais aussi des errements et incompétences crasses de nos autorités...
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires