Une nouvelle rémunération pour la distribution des masques d’Etat

En ce premier jour de déconfinement progressif, entre en vigueur une nouvelle stratégie de distribution des masques d’Etat, accompagnée d’une rémunération liée à l’élargissement des cibles.  
Le message diffusé par DGS-Urgent le 7 mai élargit la liste des bénéficiaires des masques d’Etat, apporte de nouvelles précisions sur les dotations et les modes de délivrance en officine.
En ce moment les pharmaciens d’officine reçoivent toujours une dotation de masques issus du stock État (27 millions de masques). Dans le cadre de l'élargissement des publics éligibles à l'attribution de masques, une dernière dotation leur sera adressée directement (flux poussés) en fin de semaine (45 millions de masques essentiellement chirurgicaux). 
« A partir de la semaine du 18 mai, le ministère de la Santé nous indique qu'il vous appartiendra de commander (flux tirés) les masques issus des dotations de l'Etat, en fonction de vos besoins, directement aux grossistes répartiteurs qui en assureront le stockage et la distribution » indique la FSPF dans un courrier diffusé à l’ensemble des officinaux.
Les organisations syndicales représentatives des pharmaciens d'officine ont obtenu qu'une rémunération soit versée aux pharmaciens d'officine en contrepartie du travail supplémentaire induit par l'élargissement des bénéficiaires de masques. 
Le montant de la rémunération de la dispensation de masques aux patients est fixé à 2 €, pour la délivrance d'une quantité de masques correspondant à la durée de la prise en charge des personnes concernées. 
Les syndicats ont également demandé une indemnisation pour la distribution des masques aux professionnels éligibles avec prise en compte des mois de mars et d'avril. Le montant de cette indemnisation est toujours en cours de négociation mais le principe en est accepté.
Par ailleurs, le dispositif de traçabilité actuel des masques n’est plus une obligation, même s’il demeure recommandé pour obtenir la rémunération de l'acte de dispensation de ces masques en cours de négociation avec l'assurance maladie, mesurer les quantités délivrées et gérer les commandes auprès des grossistes, dans la perspective du passage à l'approvisionnement des masques en flux tirés.

Source : FSPF 10/05/2020
Commentaire
maignan
11/05/2020
Puisqu'on parle nouvelle rémunération , étant donné le tsunami d' inflation qui se prépare, il est temps d'imagner ce qui va remplacer notre pitoyable système d'honoraire sans aucune élasticité devant cette future crise économique.
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires