Les graminées résistent aux saints de glace !

​​« En raison du Covid-19, de nombreux sites de mesures des pollens et moisissures sont à l'arrêt en France » avance le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) qui publie un bulletin basé sur les données des sites en fonctionnement, les observations phénologiques, les retours cliniques de ses médecins sentinelles, les prévisions météorologiques et son expertise.
La période dite des Saints de glace avait lieu la semaine dernière, accompagnée d'une vague de fraîcheur partout en France avec de très nombreuses averses de pluie qui ont apporté un peu de répit aux allergiques. Malheureusement, les pollens de graminées ont bien résisté à cette fraicheur et continuent de polliniser avec des concentrations en hausse.
Cette semaine marquée par un temps doux et anticyclonique favorisera la dispersion des pollens de graminées dans l’air et aucune région de France ne sera épargnée. Le risque d’allergie associé sera élevé dans de nombreux départements et même parfois très élevé dans le sud-ouest et l’est du pays.
Les pollens de plantain et d’oseille restent très présents sur tout le territoire avec un risque d’allergie de niveau faible.
Le risque d’allergie sera faible aussi pour les pollens de chêne en diminution sur tout le pays sauf dans le sud avec un risque d’allergie de niveau moyen.
C’est autour de la Méditerranée que les pollens de pariétaire (urticacées) et d’olivier pourront gêner les personnes allergiques avec un risque de niveau moyen.
« Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) qui continuent leur floraison peuvent jaunir les surfaces extérieures comme les voitures, les trottoirs, les balcons…mais ne sont pas allergisants ! » mentionne le RNSA
Quelques gestes pour se protéger des pollens, en rappel : suivre ses traitements, consulter son médecin en cas de symptômes, rincer ses cheveux le soir, aérer au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, garder les vitres des voitures fermées, et éviter les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition. 

L’IAS® Allergies d’OpenHealth permet d’analyser le niveau des pathologies allergiques en France en temps réel. Il peut être consulté à l’adresse suivante : https://www.openhealth.fr/ias

Source : RNSA 15/05/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire