Contrôles systématiques de la DGCCRF : l’USPO réagit

« Les pharmaciens d’officine et leurs équipes, comme les autres professionnels de santé, sont particulièrement éprouvés, physiquement et moralement, par cette crise sanitaire sans précédent. Pendant toute cette période, les pharmacies ont assuré la continuité des soins sans fléchir, malgré les difficultés, en suivant à la lettre les directives du ministère de la santé » résume Gilles Bonnefond, Président de l’USPO. 
La Haute Autorité de Santé, le Gouvernement et l’Assurance maladie ont reconnu l’impact psychologique de la pandémie sur les professionnels de santé et proposé plusieurs mesures afin de les soutenir. « Les pharmaciens sont des professionnels de santé et non des commerçants ! » ajoute Gilles Bonnefond. Or, les pharmacies sont confrontées à des contrôles répétitifs de la DGCCRF depuis le début de la crise, dans un contexte sanitaire éprouvant. « Ces contrôles consomment du temps pharmaceutique. Ils deviennent insupportables au moment où les patients nécessitent toute notre attention » dénonce encore Gille Bonnefond. 
L’USPO dit avoir averti à plusieurs reprises le Ministère de l’Economie sur les méthodes utilisées par la DGCCRF obligeant les pharmaciens à se justifier toutes les semaines sur les volumes d’achats, les ventes et le prix, sous peine de sanctions. 
Afin de faire part de l’ampleur de ces contrôles, dénoncés aujourd’hui par de nombreux pharmaciens dans tous les départements et vécus comme du harcèlement d’après les remontées collectées, l’USPO met en place un sondage rapide accessible en cliquant sur : https://fr.surveymonkey.com/r/controles_DGCCRF​ 
Ce sondage permettra d’alerter le gouvernement et le ministère de la santé dans le but de mettre fin aux contrôles systématiques et de les limiter aux seules situations non conformes. L’USPO suggère également de mobiliser les préfets, directeurs d’ARS, députés, sénateurs et maires. 

Source : USPO 18/05/2020
Commentaire
Marchal Marie Odile
22/05/2020
Si effectivement il n'y a eu qu'1% de pharmacies sanctionnées, en voilà du temps (et des salaires) de fonctionnaires gaspillés... ça serait sûrement plus rentable et surtout UTILE de faire ces contrôles dans TOUS les autres circuits !!!!
SEMINEL Sabine
22/05/2020
En plus de tous les camouflets que l'on subit sur les gels, les masques, depuis plus de 2 mois..., et maintenant la DGCCRF qui vient nous embêter, il est au demeurant important de remarquer que l'USPO, en dehors et en plus de la crise du COVID a accepté des taux de marge et des honoraires, qui mathématiquement nous génèrent 1,5 point de marge nette en moins, sans compter le ROSP tout compris qui est divisé par 2 cette année et réduit à néant l'année prochaine... C'est un plaisir de voir comment on est soutenus par nos syndicats !!!
YLM
20/05/2020
II serait peut être intéressant de savoir dans ce type de contrôles si le pharmacien titulaire peut se faire seconder par des conseils : avocats, expert-comptables. Par ailleurs certains contrôles se sont faits pendant la période de confinement par courriels sans déplacement des fonctionnaires : ce types de contrôles en "télétravail" sont-ils légaux ? Bien entendu dans une période difficile pour les pharmacies, ces méthodes sont indécentes.
fontan jf
20/05/2020
Pour relever un peu les personnels des hopitaux qui sont encore plus rincés que nous, requisitionnons tous les inspecteurs de tous poils (médecins, pharmaciens, dgccrf, ...) et demandons leurs de TRAVAILLER auprés des patient pendant quinze jours, peut-être que leur viendra alors un peu d'humanité, et leur inculquera aussi un peu d'humilité...
Feuillet jean
20/05/2020
dgccrf exige une traçabilité des masques, ok les dotations d'état n'ont pour la plupart aucun signe lisible de conformité…..
Tahon Véronique
19/05/2020
J'ai eu le contrôle à 11h50... En plein boum... Disons plutôt mon adjointe car j'étais absente ce matin. Beaucoup de questions sur les gels, les prix, la TVA et les masques. Comme ça change tous les quatre matins! Difficile de répondre. Bref, elle lui a dit la vérité, cad solutions HA, on fait plus, trop contraignant et pour les masques à vendre, circuits pharmaceutiques systématiquement! La conclusion de tout ça c'est qu'on en a assez. Cette pression.. Décidée de ne plus m'embêter.
Le potard
19/05/2020
Si les pharmaciens sont contrôlés tout les revendeurs de masques et de GHA doivent être contrôlés. A savoir GMS, revendeurs sur internet domiciliés en France, particuliers qui vendent des masques sans normes officielles. Et l'état est-il contrôlé voir sanctionné concernant en particulier la gestion du stock de masques ? Encore une fois tout le monde doit respecter la loi et être soumis à des contrôles. Il ne doit pas y avoir d'exception.
Bruno Saulnier
19/05/2020
C’est inadmissible.... En tout cas je préfère faire mon métier que le leurs ...
Sans christine
19/05/2020
On est à bout Vraiment aidez-nous
PIERRE SIBONI
19/05/2020
Nous et nos équipes sur le pont depuis le 15 mars et même le dimanche pour approvisionner un EHPAD, nous sommes à bout!!! Pour nous pas de télétravail, des "doctrines" qui changent tous les jours et très peu de reconnaissance. Nous ne voulons pas de médaille! juste qu'on nous laisse faire notre travail tranquillement et sereinement! Quoiqu'il en... soit nous serons toujours là pour nos patients!!!
YLM
19/05/2020
Proposons d'instaurer la médaille de la bêtise : d'après le sondage moins de 1% de pharmacies sanctionnées ...
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires