Une pharmacienne condamnée pour vente illégale de masques

Placée en garde à vue le 23 mars, Marie-Anne Raybaut, une pharmacienne de 71 ans, se retrouve devant le tribunal correctionnel de Nice.
Malgré les réquisitions de l’État, elle prétextait une rupture de stocks, refusant de fournir les Ehpad, les infirmiers ou médecins, mais proposait au détail les masques 4,50 euros l’unité.
« Elle fabriquait également du gel hydroalcoolique non conforme à base de gel normalement destiné aux… échographies » peut-on lire dans Var Matin.
Six infractions lui sont reprochées au total. Le Conseil national de l’Ordre lui réclame des dommages et intérêts et l’Agence régionale de santé est également partie civile.
La pharmacienne invoque notamment un défaut d’information et explique qu’il s’agissait de son propre stock de masques, pas de la dotation de l’État.
Cinquante et un flacons de gel hydroalcoolique de fabrication artisanale, non conforme aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, vendus à un prix de 5 euros les 100 ml, ont été saisis par les enquêteurs.
Un an de prison avec sursis, un an d’interdiction de gérer et d’exercer, 10 000 euros d’amende et 1800 euros au Conseil de l’Ordre des pharmaciens, Marie-Anne Raubaut dispose de dix jours pour faire appel.

Source : Var Matin 28/04/2020
Commentaire
alindust
29/04/2020
Cette femme fait honte à ses collègues ! Au vu du préjudice moral porté sur la profession, l'ONP aurait dû exiger bcp plus ! Absolument scandaleux, tant ces ventes de masques "en douce" que de gels "pour échographies" (un simple solution aqueuse de gélifiant dénuée évidemment d'activité anti microbienne !) ! Et la dame ose : "Défaut d'information". On croît rêver ! alors que depuis 2 mois nous sommes assommés 24/24 et 7/7 de tombereaux de recos sur tous ces sujets...au point d'en avoir la nausée...et cette nana prétexte ne pas être informée ! circonstance aggravante. Tout cela pour quelques malheureuses centaines d'euros...bêtise et roublardise réunies.
Goïot Catherine
29/04/2020
Encore une brebis galeuse qui déshonore notre profession..... J'ai honte pour elle....
Ajouter un commentaire