L’UNPS exige l’accès aux équipements de protection pour tous

Depuis le 16 mars dernier, les soins de ville se sont considérablement ralentis. Certains cabinets ont fermé, les patients n’osent plus consulter par crainte d’être contaminés. Le suivi d’un grand nombre de patients chroniques est interrompu depuis près de deux mois, et cette rupture dans la prise en charge des patients, chroniques ou non, peut avoir de graves conséquences en termes de santé publique.
Pour l’Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) « Il est désormais indispensable que chacun puisse accéder aux soins dont il a besoin, dans des conditions de sécurité optimales ».
Pour que cela soit possible, l’Etat doit permettre à tous les professionnels de santé et leurs salariés de disposer des équipements de protection individuels suivants, en nombre suffisant : - Masques - Gants - Blouses - Surblouses - Surchaussures - Gel hydroalcoolique - Et autres protections spécifiques (visières, casaques…), explique l’UNPS.
« Il n’est plus acceptable que ces matériels de sécurité, notamment les masques, soient réservés à une partie seulement des professionnels de santé ».
Enfin, comme annoncé par le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre des solidarités et de la santé, « des masques doivent également être rapidement mis à disposition de nos patients. C’est dans ces conditions que la reprise des soins pourra se faire, en toute sécurité, pour les patients et les professionnels de santé, sur l’ensemble du territoire français » conclut l’UNPS.

Source : UNPS 28/04/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires