Nouveau : l’Observatoire des ruptures et tensions de médicaments

Au cours de l’année 2019, 868 médicaments ont été signalés en tension d’approvisionnement ou en rupture de stock selon l’ANSM, alors qu’en 2018, on en décomptait 44.
25 % des Français ont été confrontés à des retards de délivrance de leurs médicaments liés à des tensions d’approvisionnement et d’après Assos France, le mécontentement grandit chez les malades et les professionnels de santé. Ces chiffres prennent en compte uniquement les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM). En 2019, de nombreux autres médicaments, non considérés comme indispensables, ont été en rupture (Prednisolone, Dépamide, Dépakote…). « A ce jour dans Vigirupture, on dénombre 2 500 médicaments en rupture ou en tension soit 3 fois plus que ce qui est recensé par l’ANSM » indique Maurice Belais, fondateur de Vigirupture, 1er site web collaboratif des pharmaciens pour répondre aux ruptures de médicaments. Pour détecter plus tôt les ruptures et tensions mais aussi anticiper les solutions à mettre en œuvre pour les patients, Vigirupture s’enrichit de l’Observatoire des ruptures et tensions avec deux sites distincts.
L’Observatoire grand public donne la carte des ruptures de médicaments. Il identifie et liste par priorité les médicaments en rupture et tension et permet de suivre sur les 60 derniers jours, sur la carte de France, l’évolution de ces tensions. Les données de ce site ouvert à tous proviennent de 6 500 pharmacies. Elles sont disponibles à l’adresse : https://www.vigirupture.fr/observatoire/.
L’Observatoire Laboratoires fournit sur abonnement, par produit ou molécule, l’indice de tension des médicaments avec prise en compte du niveau des stocks, des habitudes de stockage, du nombre de patients utilisateurs du produit et de la durée de la rupture. L’évolution dans le temps de la recherche des médicaments et le niveau de stocks dans les pharmacies sont également considérés dans le calcul de cet indicateur. Outil précieux pour les laboratoires, il établit la liste des pharmacies à livrer en priorité dès lors que le produit revient sur le marché.

Source : Conférence de presse Vigirupture 01/03/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire