Leclerc visé en justice par l'action collective de l’UDGPO

Le 3 décembre dernier, le tribunal de commerce de Créteil avait condamné la centrale d’achat du géant de la distribution, le Galec, à verser 30 000 euros à l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO). Selon les termes du jugement, les centres Leclerc avaient été reconnus coupables de communication « trompeuse » dans leurs parapharmacies. Rien ne permettait en effet « de prouver la présence effective de docteurs en pharmacie et leur disponibilité pour la délivrance de conseils aux clients », contrairement aux publicités mises en avant par les centrales E.Leclerc.
L’UDGPO souhaite désormais aller plus loin avec le lancement d’une action collective en justice contre le Galec, pour les mêmes motifs que ceux de la récente condamnation. « Le but du jeu pour nous c’est que tous les pharmaciens puissent obtenir réparation », explique Laurent Filoche, président de l’UDGPO.
Selon les hypothèses de l’UDGPO, la condamnation de Leclerc pourrait se monter à 20M d’euros minimum. Toutes les pharmacies dans la zone de chalandise d’un centre Leclerc sont directement concernées par le préjudice économique subi sur leur activité de parapharmacie mais toutes les pharmacies françaises ont le droit d’attaquer pour préjudice moral et réclamer compensation.
Pour rejoindre cette première action de groupe de la pharmacie en France, il suffit de se rendre sur https://www.udgpo.com/​ afin de donner un mandat électronique à l’UDGPO qui appelle par ailleurs tous les groupements ainsi que les syndicats à rejoindre cette action collective et organiser la défense de la profession en justice.

Source : Conférence de presse UDGPO 29/02/2020
Commentaire
GG
07/03/2020
UNE VICTOIRE ???? NON !!!! ........... UN ENCOURAGEMENT !!! En effet une amende de 30 000 EUROS pour cet acte (versus rappelez vous ; les millons d'euros qu'a versé l'ORDRE DES PHARMACIENS pour similitude sensible de verdict auprès la commission européenne) c'est une obole qui ne fait même pas peur au CONSORTIUM MICHEL EDOUARD LECLERC...... Presqu'un encouragement à recommencer (d'ailleurs GERMAIN D le dit aussi ..... il continue sans vergogne et pourquoi se gênerait-il ?) les labos n'y sont pour rien ils font leur business on le sait.
Germain D
04/03/2020
Leclerc a payé 30 000 euros mais continue à laisser ses para sans pharmaciens et les labo continuent de les livrer. Alors faut il attaquer les laboratoires aussi ?
Ajouter un commentaire