L’UDGPO dénonce la gestion du stock de masques

Les pharmaciens ont été chargés par l’Etat d’assurer la distribution des masques de protection contre le Covid-19 auprès de l’ensemble des professionnels de santé libéraux du pays. 
« Nous devions être livrés hier et aujourd’hui, de masques de protection type FFP2 pour les médecins, infirmiers et pharmaciens, en première ligne de l’épidémie » rappelle l’UDGPO qui constate que cette livraison n’a été que partielle et qu’une bonne partie du territoire national n’a pas été livré, alors que la France est au stade 3, et que le virus circule librement partout. 
« Par ailleurs, les masques chirurgicaux reçus (dotation de 500 masques par pharmacie pour les redistribuer à tous les libéraux et aux aidants) sont en nombre très insuffisant pour couvrir nos besoins. Les patients nous demandent également des masques et ne comprennent pas que nous ne puissions leur en fournir » s’inquiète Laurent Filoche, président de l’UDGPO, qui demande de toute urgence au gouvernement : 
1. Une dotation complète en masque FFP2 pour les professionnels de santé en première ligne (médecins, infirmières, pharmaciens) sur tout le territoire national. 
2. Une communication auprès du grand public pour expliquer qu’ils ne peuvent se rendre ou appeler les pharmacies pour se fournir en masques.

Source : UDGPO 18/03/2020
Commentaire
Dominique Monnier
19/03/2020
On a beaucoup critiqué Roselyne Bachelot il y a quelques années. Et quand les masques qu'elle avait commandés ont été périmés, il n'y a pas eu de nouveau stock de fait. A qui la faute ?
CarherineMG
19/03/2020
Nous n'avons reçu que 200 masques chirurgicaux !!!!! Que fait-on ??
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires