Exceptionnel : les pharmaciens autorisés à renouveler les traitements

Eu égard à la situation sanitaire et suivant l’article 6 de l’arrêté du 14 mars publié hier au « Journal officiel », l’autorisation est accordée aux pharmaciens de « renouveler un traitement chronique à titre exceptionnel, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée et afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé du patient ». Les pharmacies d'officine peuvent dispenser, dans le cadre de la posologie initialement prévue, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020, précise le texte. Le pharmacien doit en informer le médecin.
« Sont exclus du champ d'application du présent article les médicaments stupéfiants ou auxquels la réglementation des stupéfiants est appliquée en tout ou partie conformément à l'arrêté du 5 février 2008 susvisé ».
Les médicaments dispensés en application des dispositions du présent article sont pris en charge par les organismes d'assurance maladie, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables du code de la sécurité sociale.
Cette mesure demandée par les syndicats de la profession vise à éviter la saturation des cabinets médicaux et à protéger la population, notamment les personnes les plus fragiles, âgées ou vulnérables.

Source : JO 15/03/2020
Commentaire
SEB
16/03/2020
Si nous sommes autorisés à faire cela, pourquoi donc en informer les médecins alors même que ceux-ci vont être débordés (pas le temps de répondre au tel ni de lire la MSS) !!! Cette mesure est précisement là pour dégager du temps médical !!!
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires