Covid-19 : un essai clinique national commence cette semaine

Un essai clinique visant à évaluer l'efficacité de plusieurs traitements de la maladie Covid-19 devrait débuter avant le 20 mars dans toute la France.
Prévue pour inclure 3 200 patients hospitalisés pour des formes graves de la maladie en Europe dont 800 en France, cette étude multicentrique comprendra 4 bras de traitement : un quart des malades bénéficiera de la prise en charge actuelle, c'est-à-dire un traitement symptomatique (oxygénation, hydratation, anti-émétique, etc.), le deuxième quart recevra en plus le remdesivir, un antiviral de Gilead qui fait déjà l'objet de plusieurs essais cliniques contre le SARS-CoV-2, le troisième quart sera traité par Kaletra (ritonavir/lopinavir, AbbVie, indiqué dans le traitement de l'infection par le VIH) et le dernier quart sera traité par une association de Kaletra et d'interféron bêta.
Cette étude est portée par le Pr Florence Ader (service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon, et chercheuse INSERM à l'université Claude-Bernard). Elle sera entièrement randomisée « Mais nous n'excluons pas la possibilité de recours à l'usage compassionnel de ces traitements », indique le Pr Yazdanpanah qui coordonne le consortium REACTing grâce auquel cet essai va être financé.
Le choix des molécules employées dans l'étude « est motivé par l'avis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) », précise -t-il encore. L'hydroxychloroquine n'a pas été retenue par le comité scientifique du consortium REACTing présidé par le Pr Jean-François Delfraissy, ancien directeur de l'ANRS et actuel président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) car présentant trop de problèmes d’interactions médicamenteuses.
L'essai clinique sélectionné par REACTing fait partie des 20 projets retenus par le consortium REACTing pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.
Un essai clinique évaluant la chloroquine, médicament contre le paludisme, portant sur 24 malades atteints du Covid-19, devrait également bientôt être mené à l'institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, par les équipes du Pr Didier Raoult.

Source : Sciences et Avenir 12/03/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires