Coronavirus : attention à la prise d’anti-inflammatoires

« La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, ...) pourrait être un facteur d'aggravation de l’infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ».
Ce tweet posté par le ministre de la Santé Olivier Véran, samedi 14 mars, a été reTweeté plus de 42 000 fois et liké près de 39 000 fois.
Plusieurs médecins auraient alerté les autorités sanitaires sur le cas de jeunes patients atteints de Covid-19 qui se seraient retrouvés dans un état grave après avoir pris de l'ibuprofène pour lutter contre la fièvre.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ne sont plus en vente libre dans les pharmacies depuis le 15 janvier 2020 compte tenu de leurs effets aggravants dans les états infectieux. Concernant le paracétamol recommandé ici, il est susceptible de provoquer de graves lésions du foie en cas de surdosage. Sa délivrance doit donc s’accompagner de conseils aux patients sur sa bonne utilisation.

Source : Celtinews 16/02/2020
Commentaire
alindust
17/03/2020
Le message, justifié, a malheureusement été non maîtrisé ! Le public, dans l'affolement, s'est rué sur le paracétamol ! Prévisible !!! Il fallait évidemment faire en sorte de ne pas laisser penser que, puisqu'il y avait risque à prendre des AINS, cela ne signifiait pas "allez-y plein pot sur le paracétamol!"..... Comment (on l'a vu à la TV) des pharmacies ont-elles pu laisser partir des clients avec une dizaine de boîtes de Doliprane (Sanofi et Upsa leur disent merci ! Car périmées, elles seront de toute façon renouvelées plus tard…) ? Et voilà t'y pas désormais que le rationnement est proclamé (à partir du 18 mars selon le JIM)... Sanofi et Upsa ne pourraient-ils pas suivre ?.... Les français marchent sur la tête ! En ces temps de crise, aux professionnels de santé de les éduquer, et de ne pas en profiter !
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires