À Paris un laboratoire de gel hydroalcoolique à ciel ouvert

Oui, les pharmaciens sont créatifs et contributifs. Fabien Bruno, de la pharmacie Delpech dans le 6ème arrondissement de Paris, a ouvert en accord avec la mairie de l’arrondissement et la préfecture de police, dans une rue de son quartier, un laboratoire à ciel ouvert capable de produire 10 000 litres de gel hydroalcoolique par jour pour approvisionner ses collègues pharmaciens mais aussi les hôpitaux ou les forces de l'ordre.
« Il y a un mois, on n'avait jamais fait de solution hydroalcoolique. Avec les premières demandes, on a fait litre par litre, puis 10 litres par 10 litres, 100 litres, 1 000 litres, et maintenant, on est sur des productions d'à peu près 10 000 litres par jour », a expliqué Fabien Bruno sur BFMTV. Pour arriver à produire une telle quantité, une quinzaine de personnes travaillent 7 jours sur 7, douze heures par jour et toutes les bonnes volontés sont admises comme ce boulanger qui aujourd’hui aide au conditionnement de la production.
Fabien Bruno a encore confié au micro de RTL « tous les jours, ça part aux quatre coins de la France. Au début, on avait ça à l'intérieur puis on a pris une petite partie de trottoir pour stocker des cartons et des bidons. On a eu l'idée de mettre cela dans des cubis de jus de fruit ou de vin afin de facilement transporter cela sur des palettes pour livrer les hospitaliers ou les Ehpad ».
L’objectif de Fabien Bruno : produire 30 000 litres par jour !

Source : Celtinews 31/03/2020
Commentaire
MAURS geraud
02/04/2020
C'est l'état ou mr bruno qui réquisitionne l'alcool à 95 ?
L.V.
01/04/2020
Honteux. Tous ceux qui ont payé leur amende sur l'alcool ne peuvent qu'être choqués. Où sont passés les douaniers, eux, qui à l'époque n'hésitaient pas à nous menacer pour nous faire payer leurs "mégalourdes" amendes ? J'ai payé ma faute. Aujourd'hui je ne touche plus à l'alcool !
HB
01/04/2020
Et les journalistes relaient cette information sans jamais se poser de questions sur l'approvisionnement en alcool des autres officines !
Marchal Marie Odile
01/04/2020
Donc préparatoire à boycotter...
Benhamida Malik
01/04/2020
L'intention est louable sans contestes. Mais est-ce prudent de manipuler 10 000 litres d'alcool dans une petite rue de paris !
Alain Boyer
31/03/2020
J'ai la même impression que vous... Nous ramons depuis des semaines pour avoir le matériel nécessaire à cette fabrication et aujourd'hui on encense cette pharmacie, bientôt on va lui décerner la légion d'honneur !
Hilleriteau helene
31/03/2020
Nous aussi, on sait faire... Où trouve t'il son alcool ?????
flechon isabelle
31/03/2020
Je vois où sont passés mes bidons de 10 litres d'alcool à 95° commandés à la Cooper et jamais reçus. En plus, pour revendre le litre 13,64 euros HT + 10% TVA à ses confrères, c'est vraiment un humaniste !
blot virginie
31/03/2020
Je comprends mieux pourquoi nous avons tellement de difficultés à nous procurer ces matières premières !!!
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires