USPO : 530M€ de rémunération préservés grâce à l’avenant n°11

Alors que l’avenant n°20 à la convention nationale des pharmaciens sur la dispensation adaptée sera signé aujourd’hui même, l’USPO revient sur les résultats économiques liés à l’avenant n°11 qui marque le principe de transfert de marge vers une rémunération du pharmacien à l’acte, basée sur des honoraires : honoraire supplémentaire sur les ordonnances de médicaments spécifiques (pres. hosp, dérivés du sang etc…), honoraire à l’exécution de toute ordonnance de médicaments remboursables, honoraire supplémentaire pour les patients de 0-3 ans et 70+, et honoraire à l’ordonnance de 5 lignes et +. En bref, une rémunération moins dépendante des prix, plus diversifiée et centrée patient.
Le bilan réalisé, qui s’appuie sur les données d’un panel de 14 000 officines montre que l’avenant n°11 a permis de préserver 530 Millions d’euros de rémunération sur les deux années 2018 et 2019. L’USPO indique que 27% de rémunération ont ainsi été protégés des baisses de prix et de volumes. Ce bilan global s’accompagne de rapports personnalisés pour les abonnés bénéficiant d’un historique Pharmastat. Les analyses montrent que toutes les officines, quel que soit leur profil ont bénéficié de l’impact de l’avenant n°11.
En termes de perspectives, l’année 2020 devrait être marquée par un « boost » du montant HT des ordonnances spécifiques et des ordonnances liées à l’âge.

Source : Conférence de presse USPO 11/02/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires