Maillage territorial des officines : quand les maires s’en mêlent

Réunis en commission Santé mercredi 5 février, en présence du président de la FSPF, les élus de l’Association des maires de France (AMF) ont appelé à préserver un maillage de proximité des officines et à maintenir leur présence dans les communes de moins de 2 500 habitants. Dans un contexte de forte demande des citoyens pour un égal accès aux services publics, les maires et présidents d’intercommunalités s’engagent au quotidien à maintenir une offre de soins de proximité et de qualité pour leurs administrés, bien que l’accès aux soins ne relève pas d’une compétence obligatoire des municipalités. Aux côtés des autres professionnels de santé installés sur le territoire, les pharmaciens sont des acteurs incontournables du parcours de soins du patient et contribuent largement à l’organisation des soins de proximité. L’AMF s’inquiète que la volonté de diminuer les coûts de distribution des médicaments incite à terme à une application trop restrictive et stricte de cette réglementation alors que la pénurie de médecins sur les territoires, notamment les territoires ruraux, impacte déjà fortement la présence de pharmacies. À l’heure où la France fait face à une pénurie d’offre de soins inédite, qui devrait encore s’accentuer au cours des prochaines années, l’AMF s’oppose fermement à la disparition des pharmacies de proximité.

Source : AMF/FSPF 07/02/2020
Commentaire
Manu
11/02/2020
Il faut demander à Édouard de nous aider avec sa centrale d'achat !
Thomas
11/02/2020
Toute façon pour des petites pharmacies rurales à 80-85% de CA dépendant des médicaments remboursés, elles fermeront quand même s'il n'y a pas d'obligation pour les médecins d'exercer en ruralité. A moins de recréer des pharmacie mutualistes perfusées par l'Etat.. Disons des "pharmacies de service universel" pour faire plus start-up nation... :-/ Sinon une affiche en vitrine dans les 22.000 pharmacies à l'approche des élections municipales.. et des suivantes.. bon moyen de pression ?
Jerome R
10/02/2020
Et quand toutes les officines de ruralité seront fermées, s'élèvera la rengaine : "ah si on aurait su, on aurait défendu..." Dans certains endroits c'est malheureusement déjà trop tard !!
maignan
10/02/2020
Nous pouvons donc commencer une action bien genante pour agir de la façon que "le dialogue" se construit en France en 2020.
E Armand
10/02/2020
NON ! DIEU LES ECOUTE !!!!!
PHILIPPE H
10/02/2020
DIEU LES ENTENDE !!!!
Ajouter un commentaire
No images were found.