La vente de certains médicaments à l’unité officialisée

La publication au "Journal officiel" du 11 février​ relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire entérine la délivrance en officine de certains médicaments à l’unité à compter du 1er janvier 2022.
D’après l’article 40 de cette loi, « lorsque leur forme pharmaceutique le permet, la délivrance de certains médicaments en officine peut se faire à l'unité » afin de lutter contre le gaspillage de médicaments et d’une façon plus globale, objectif premier de cette loi, réduire les déchets, les objets à usage unique ou encore le recyclage des emballages.
La liste des médicaments concernés par cette mesure fera l’objet d’un arrêté des ministres chargés de la Santé et de la Sécurité sociale. Reste encore à fixer les modalités de conditionnement, d’étiquetage et d’information du patient, qui devraient être précisées par un décret en Conseil d’État.
La traçabilité des médicaments concernés reste un vrai défi à relever d’ici l’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions !

Source : JO 11/02/2020
Commentaire
JPOB
15/02/2020
Encore une idée géniale ! Tout est fait pour que plus personne ne veuille faire notre métier ! Comme s'il n'y avait pas assez d'accidents iatrogéniques. Ecoeurant!
plumacide
13/02/2020
Faudra-t-il aussi s'équiper pour peindre les comprimés si le patient ne les reconnait pas ? Qui sera responsable si le patient se trompe de comprimés blancs ? (je crois savoir...) Je n'ai pas fait de travaux manuels depuis longtemps, j'aurai besoin de faire une formation "peinture de comprimés" svp...
claude Masa
12/02/2020
Et bien voyons !!!! Qui va nous donner les moyens en personnel et en temps pour déconditionner? Qui va devoir vérifier les armoires à pharmacie de nos clients pour éviter des erreurs? Qui va va devoir surveiller comprimé par comprimé les dates de péremption? Vous voulez définitivement dégoûter la profession: c'est le bon chemin!!! Et le coût de traitement va automatiquement flamber. Que de bonnes idées pour gérer notre déficit.....
marchon sophie
12/02/2020
A l'heure de la sérialisation, c'est vraiment du grand n'importe quoi. A 3 € la boîte d'amoxicilline , l'économie réalisée en déconditionnant va certainement sauver la SS!! .(quel sera le montant de l'indemnité pour le pharmacien , 1€ payé au lance pierre comme d'habitude.....?)
zidou
12/02/2020
Gratos
JPM
12/02/2020
"La traçabilité des médicaments concernés reste un vrai défi à relever d’ici l’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions !" TOUT EST DIT.
Ajouter un commentaire