Coronavirus : les masques de protection en rupture de stock

Martial Fraysse, président honoraire du conseil régional de l'ordre des pharmaciens, interrogé par France Bleu Paris a confirmé que les masques de protection sont en rupture de stock dans « la plupart » des pharmacies d'Ile-de-France. 
« Nos clients d'origine chinoise sont inquiets, veulent s'équiper et font des réserves pour leur famille », affirme Martial Fraysse, lui-même installé à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). « On les sent anxieux, ils demandent beaucoup si on a des masques, si on va en avoir bientôt. On trouve encore des masques chirurgicaux mais qui doivent être portés par les malades eux-mêmes », ajoute-t-il.
Concernant les masques de prévention FFP2 concernés par ces ruptures, Martial Fraysse assure que les stocks seront refaits dans le courant de cette semaine.  
En France, trois personnes infectées ont été hospitalisées, deux à Paris et une à Bordeaux, toutes ayant séjourné en Chine dans les 15 derniers jours. Les autorités sanitaires françaises se disent, à priori, bien préparées. Un protocole rigoureux évitant le passage aux urgences a été mis au point, des infrastructures mises en place et les personnels de santé formés. Sur l’aéroport de Roissy, une cellule médicale contrôle les passagers en provenance directe de Chine où le nombre de cas suspectés a doublé en 24 heures à près de 6000 et le nombre de victimes bondi à 80. Un confinement sanitaire à grande échelle est désormais instauré en Chine et les congés du nouvel an prolongés dans l’espoir de retarder le pic d’affluence dans les transports et réduire les risques de contagion. A Paris et Bordeaux les défilés à l’occasion du nouvel an chinois ont été annulés.  

Source : Celtinews 27/01/2020
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire