Généralisation de l’ordonnance électronique dès 2020

L’ordonnance électronique expérimentée depuis juillet par quelques pharmaciens et médecins volontaires dans le Maine-et-Loire, la Saône-et-Loire et le Val-de-Marne, devrait être généralisée par l’Assurance maladie en 2020.
Cette dématérialisation de l’ordonnance vise à améliorer le parcours de soins du patient, de la consultation chez son médecin généraliste jusqu’à la délivrance des médicaments prescrits en pharmacie. L’ordonnance électronique permettra notamment au médecin de savoir si le patient a bien « récupéré » ses médicaments. Cette nouveauté ne devrait pas perturber les pratiques habituelles des professionnels de santé. « Le médecin prescrit les médicaments pour son patient, depuis son logiciel de gestion de cabinet, comme il le fait aujourd’hui, en s’appuyant sur le module d’aide à la prescription. Cette prescription est déposée dans une base de données sécurisée », a expliqué l’Assurance maladie à Capital. « Le pharmacien, librement choisi par le patient, récupère la prescription dématérialisée. Il peut y accéder grâce à un numéro unique de prescription apposé sur l’ordonnance du patient sous forme d’un QR Code. Le professionnel réalise ensuite sa délivrance comme aujourd’hui ». La prescription numérisée sera également consultable par le patient via son dossier médical partagé et devrait faciliter l’échange entre professionnels de santé. Si le pharmacien remplace un médicament prescrit par un générique, il pourra directement en informer le médecin via cette base de données sécurisée regroupant les prescriptions des patients. Dans le cas où un patient qui consulterait à nouveau son médecin généraliste, « ne se souvient pas des médicaments qu’il a pris à la pharmacie, le médecin peut accéder à l’information via son logiciel », précise l’Assurance Maladie. 
Selon l’Assurance maladie, les représentants des pharmaciens et médecins ayant participé à l’expérimentation doivent se réunir d’ici la fin de l’année pour établir un bilan du dispositif. Une période transitoire verra coexister prescription papier et prescription électronique. 

Source : Capital.fr 05/12/2019
Commentaire
Navarro Frédéric Christian
08/12/2019
J'espère que cela sera couplé à mon DMP ?
jr
07/12/2019
"librement choisi par le patient" c'est bien sûr ? cela me rappelle les prescriptions pour délivrer du matériel médical ou de l oxygène. La profession tient elle vraiment à disparaitre ?
Maurice HERVE
07/12/2019
Si je pars en voyage à l'autre bout de la France, juste après la visite chez mon médecin ????? Si je veux changer de Pharmacien de façon temporaire ou non ??? Si le pharmacien est fermé et que je vais à la pharmacie de garde ???? Cordialement. Maurice HERVE (en retraite)
YLM
06/12/2019
Le système de Santé sauvé par le QR Code , il fallait y penser , c'est beau comme une usine à gaz dans le brouillard...
GG
06/12/2019
Il y avait la FRANCE d' avant 2020 et il y aura dans quelques semaines celle d'après 2020 Avec TOUT ce que l'on nous promet et qui va être opérationnel en pharmacie FRANCAISE à partir du 01 01 2020 on ne peut que se souhaiter ; Une super année technologique et économique pour les uns et une super forme de la SANTE et de ses services pour tous en 2020 !!
Ajouter un commentaire
No images were found.