3 stérilets retirés du marché sur décision de police sanitaire

L’ANSM a décidé que les dispositifs intra-utérins (DIU) Ancora et Novaplus du fabricant Eurogine (DIU également inclus dans certains sets Sethygyn, de la société Euromedial, lorsqu’ils sont livrés avec un kit de pose) ne soient plus posés en France. 
Parallèlement, l’ANSM a pris la décision le 18/11/2019 de suspendre notamment la mise sur le marché, la distribution, et l’utilisation de ces stérilets qui font l’objet d’un rappel dans le circuit de distribution. Les sociétés qui les fabriquent, les mettent sur le marché ou les distribuent en France (Eurogine et Euromedial) ont l’obligation de retirer l’ensemble des stérilets concernés par cette décision de tous les lieux où ils sont disponibles.
Cette décision de police sanitaire fait suite à l’augmentation du nombre d’incidents de rupture lors du retrait par des professionnels de santé, ainsi qu’aux déclarations d’expulsions spontanées d’une partie ou de la totalité de ces stérilets.
Sur la notice, le niveau d’information est insuffisant quant à la conduite à tenir en cas d’expulsion partielle ou totale du stérilet, alors qu’il est indispensable de consulter son professionnel de santé dans cette situation. La documentation technique concernant la stabilité du DIU lors de son retrait de l’utérus est insuffisante, ce qui ne garantit pas l’absence de risque de rupture du stérilet lors de ce retrait.
Dans ce contexte, l’ANSM fait connaître aux femmes actuellement porteuses de ces stérilets les symptômes pouvant suggérer une expulsion de stérilet et la conduite à tenir dans ce cas. Des recommandations destinées à l’ensemble des praticiens qui assurent le suivi gynécologique de ces patientes, ont par ailleurs été élaborées en concertation avec des représentants des gynécologues, des médecins généralistes et des sages-femmes.
Il est recommandé aux professionnels de santé concernés d’informer toute femme porteuse d’un stérilet Ancora ou Novaplus du risque d’expulsion spontanée et de discuter avec elle de l’éventualité d’un retrait préventif si elle le porte depuis plus de 3 ans. 

Source : ANSM 28/10/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire