EMERADE : risque de dysfonctionnement des stylos

Un risque de dysfonctionnement des stylos auto-injecteurs d’adrénaline EMERADE 150/300/500 microgrammes indiqué dans le traitement des réactions allergiques aiguës sévères (choc anaphylactique) a été observé en Europe avec blocage de l’aiguille dans le stylo au moment de l’utilisation. 
Même si le risque de dysfonctionnement est très faible, l’approvisionnement des pharmacies d’officine sera fortement perturbé durant les prochains mois, prévient le laboratoire Chauvier. 
Il est ainsi recommandé aux professionnels de santé de transmettre certaines recommandations aux patients : Si le stylo ne s’est pas activé, utiliser le deuxième stylo. Si le deuxième stylo ne s’active pas, le repositionner en position d’injection sur la cuisse puis forcer l’activation en utilisant les deux mains. Porter en permanence sur soi les 2 stylos d’adrénaline.
L’ANSM demande également aux patients de conserver leurs stylos jusqu’à leur date de péremption avant de les renouveler en pharmacie. Pour rappel, la durée de péremption des stylos auto-injecteurs d’adrénaline EMERADE est de 18 mois.
Enfin, l’utilisation des stylos d’adrénaline en général (les autres spécialités sont ANAPEN, EPIPEN et JEXT) doit être réservée pour l’usage par le patient lui-même en raison de leur facilité d’administration. Les établissements et professionnels de santé sont par conséquence invités à se munir de spécialités alternatives contenant de l’adrénaline indiquées dans le traitement des chocs anaphylactiques, à savoir :
ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/ml, solution injectable en ampoule
ADRENALINE RENAUDIN 0,25 mg/ml, solution injectable en ampoule
ADRENALINE RENAUDIN 1 mg/ml, solution injectable en ampoule
ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/mL SANS SULFITE, solution injectable
ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/ml, solution injectable   
Ou ADRENALINE AGUETTANT 0,1 mg/mL sans sulfite, solution injectable en seringue pré-remplie.

Source : ANSM 31/10/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire