Homéopathie : publication de deux arrêtés sur le déremboursement

Selon deux arrêtés publiés au Journal Officiel du 8 octobre les médicaments et les préparations homéopathiques ne seront plus remboursés par la sécurité sociale à compter du 1er janvier 2021. 
Un premier arrêté porte sur la radiation des médicaments homéopathiques de la liste des spécialités remboursables. Des centaines de spécialités comme l’arnica montana, le gelsemium sempervirens ou le nux vomica, sont citées.
La commission de transparence a donné un avis défavorable au remboursement de ces médicaments en raison de « l’absence de démonstration probante d’efficacité (…) dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature », « l’absence de démonstration d’une efficacité supérieure au placebo ou à un comparateur actif » et le fait que « ces médicaments homéopathiques ne permettent pas, dans le cadre d’une stratégie thérapeutique, de réduire la consommation d’autres médicaments », rappelle le gouvernement dans cet arrêté. 
Un second arrêté met fin à la prise en charge par l’assurance maladie des préparations homéopathiques, réalisées par les pharmaciens, « en l’absence d’intérêt démontré pour la santé publique ». 
Dans les deux cas, le déremboursement complet interviendra au 1er janvier 2021.
Entre-temps, il appartiendra à l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie de fixer la baisse du taux de prise en charge au 1er janvier 2020 à 15%. L’an dernier, l’homéopathie a représenté 126,8 millions d’euros sur environ 20 milliards pour l’ensemble des médicaments remboursés, selon l’assurance maladie. 

Source : JO 08/10/2019
Commentaire
David M.
14/10/2019
Quid des lobbies de l'homéopathie ? Comment sont produits ces granules de sucre et surtout les teintures mères, extraits purifiés... Qui servent de base à ces spécialités ? N'est-ce pas par la chimie ? Enfin et encore une fois, il n'est nullement écrit que cette pratique serait interdite. Ne mélangez pas tout.
gp
11/10/2019
En France on perdra notre compétence dans ce domaine car l'homéopathie ne sera plus enseignée aux médecins dans les facultés...
pg
11/10/2019
Combien d'employé(e)s vont perdre leur emploi ?
RADER Serge
11/10/2019
Le lobby de la chimie pharma mène la danse, politiciens carpette.
PELAY CLAUDINE
10/10/2019
CE DEREMBOURSEMENT EST ... LAMENTABLE ET HONTEUX. AUCUN RESPECT POUR QUI VEUT SE SOIGNER AUTREMENT QUE PAR LA CHIMIE... LES LOBBIES COMMANDENT TOUT. JE N'AI PLUS ENVIE DE VOTER NON PLUS.
Banck Jean-François
09/10/2019
Et dire que les élus devraient nous représenter et prévoir notre avenir...?! L'homéopathie représente une infime partie des remboursements de la SS... Encore des augmentations à supporter pour ceux qui utilisent l'homéopathie... et pour ceux qui n'ont pas les moyens, ils creuseront un peu plus le trou de la SS, car il y aura un report obligé vers les médications remboursées ! Et on se plaint que les français ne votent plus... Combien de députés ont défendu en leur âme et conscience l'homéopathie, qui concerne des millions de français ? Honte à eux, simples soldats obéissants...
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires