Allongement de l'espérance de vie sans incapacité à 65 ans

Selon les chiffres officiels de la Drees qui viennent d’être publiés, l'espérance de vie à la naissance a progressé d'environ un an en entre 2008 et 2018, pour s'établir à 79,4 ans pour les hommes et 85,3 ans pour les femmes avec une tendance à stagner ces dernières années. 
Un autre critère est celui de la qualité de vie, notamment à l'arrivée à la retraite. L'espérance de vie à 65 ans en bonne santé, « sans incapacité », est de 11,2 ans pour les femmes et 10,1 ans pour les hommes. Si ces chiffres ont progressé de plus d'un an depuis 2008, ils montrent une bien moindre différence entre les deux sexes que l'espérance de vie, en particulier à la naissance. Selon les données de la Drees, l'espérance de vie en bonne santé à la naissance s'établit aujourd'hui à 64,5 ans pour les femmes et 63,4 ans pour les hommes, soit à peine un an d’écart. A 65 ans, une femme peut espérer encore vivre 3,8 années de plus qu'un homme, mais seulement 1,1 an de plus en bonne santé.
« La part des années vécues sans incapacité au sein de l'espérance de vie diminue légèrement » ajoute le Dress, qui précise qu'elle « avoisine 79% pour les hommes et 75% pour les femmes ». 

Source : DRESS 25/09/2019
Commentaire
RADER Serge
11/10/2019
Ce chiffre sur une décade ne signifie rien . L'espérance diminue depuis plusieurs années maintenant, tout comme la natalité. Encore une analyse biaisée comme d'hab.
maignan
09/10/2019
La longueur de l'espérance de vie stagne depuis quelques années... alors qu'on nous explique qu'il faut reformer les retraites à cause de... l'allongement de l'espérance de vie.
Ajouter un commentaire