Facebook limite la visibilité des contenus trompeurs liés à la santé

Facebook a annoncé mardi 2 juillet qu’il limitait désormais la visibilité des messages « trompeurs » ou « sensationnalistes » liés à la santé nous rapporte le journal Le Monde. « Quand l’algorithme du réseau social détectera un post de ce type, il le fera maintenant remonter moins haut dans les contenus proposés à ses utilisateurs ». 
Facebook vise aussi ceux « qui tentent de vendre des produits et des services se revendiquant de la santé », comme, par exemple, des publications « qui font la promotion d’un médicament ou d’une pilule prétendument capable de vous faire perdre du poids ».
Facebook dit qu’il détectera ce type de contenus « en identifiant des phrases communément utilisées dans ce type de posts ».
Cette méthode est déjà appliquée aux « clickbaits », des contenus « racoleurs, de faible qualité, conçus de manière à générer un maximum de réactions et de clics ». L’annonce concernant la santé a été faite le jour même de la publication, par le Wall Street Journal, d’une enquête sur la présence de ce type de contenus sur les grandes plates-formes. « YouTube, interrogé par le quotidien américain, a expliqué qu’il avait lui aussi mis en place un système similaire à celui de Facebook ».

Source : Le Monde 03/07/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire