Cellcept : des difficultés d’approvisionnement localisées

L’ANSM a été informée de tensions d’approvisionnement rencontrées localement sur les spécialités Cellcept 500 mg comprimé pelliculé et Cellcept 250 mg gélule, un médicament d’intérêt thérapeutique majeur utilisé pour la prévention des rejets aigus d'organe chez les patients ayant bénéficié d'une greffe rénale, cardiaque ou hépatique.
Si les stocks permettant de couvrir les besoins mensuels sont à nouveau disponibles, quelques tensions localisées peuvent être ressenties de façon transitoire le temps que les stocks soient reconstitués au niveau des pharmacies.
Ces tensions d’approvisionnement étaient liées à des aléas logistiques et de transport ayant engendré un retard dans les livraisons ainsi que des phénomènes localisés de tensions fin juin-début juillet sans qu’aucune rupture de stock en Cellcept n’ait été identifiée.
Au regard des données actualisées quant aux approvisionnements en cours et à venir, la situation est désormais revenue à la normale. L’ANSM échange régulièrement avec les représentants d’associations de patients et les professionnels de santé pour partager les informations à sa disposition.
 
Source : ANSM 15/07/2019
Commentaire
YLM
16/07/2019
Franchement cela me fait bien "rigoler": les génériques du CELLCEPT sont disponibles (mycophénolate), sur la pression de certains, il a été préconisé de ne pas substitué le Cellcept ; j'aurais aimé savoir quels étaient les arguments scientifiques (à la mode en ce moment) qui poussaient les prescripteurs à dire chez des patients sous générique mycophénolate et dans la fourchette thérapeutique vérifiée par dosage : vous devez à tout prix prendre le cellcept ! Arguments scientifiques qui doivent être clairs comme de l'eau de ROCHE. J'avais posé la question à l'ANSM, il y a quelques années, je n'ai pas eu de réponse.
Ajouter un commentaire