Facturation des sets de pansements base LPP à nouveau possible

Le 10 mai dernier, la FSPF avait recommandé de ne plus facturer 13 codes LPP correspondant à des sets de pansements en raison d'une erreur de l'assurance maladie dans la base LPP (voir circulaire 2019-32​).
La CNAM confirme que ce dysfonctionnement vient d’être réglé. Les flux véhiculant les codes concernés peuvent donc à nouveau être transmis. 
En pratique, la Fédération appelle l’attention des pharmaciens sur un certain nombre de points. 
« Si votre officine a subi, depuis le 1er mai, des rejets de factures comportant ces sets de pansements, vous ne devez pas les recycler. Les CPAM se chargeront du traitement de ces dossiers. Vous pourrez ainsi bénéficier du paiement de pénalités de retard dans le cas où le versement interviendrait hors délai. Si vous avez continué à facturer ces sets de pansements, entre le 1er mai et le 22 mai, sans que vos factures ne soient rejetées, vous avez été payé à hauteur d'un prix erroné, inférieur au prix réel. Vous accusez donc une perte de marge entre le prix d'achat et le prix de vente de ces articles ».
Face à cette situation, la FSPF demande à l'assurance maladie de verser aux officines impactées la différence entre le prix facturé erroné et le prix réel.  Elle informe enfin que ces sets de pansements font l'objet d'une baisse de prix publiée au Journal officiel à compter du 1er juin. Nouveaux tarifs accessibles en cliquant ici.

Source : FSPF 29/05/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire