Décontractyl : retrait des AMM à compter du 28 juin

La décision de l’ANSM de retirer les autorisations de mise sur le marché des spécialités Décontractyl 500 mg, comprimé et Décontractyl Baume entrera en vigueur le 28 juin 2019. L’ANSM demande dès à présent aux médecins de ne plus prescrire ces médicaments et aux pharmaciens de ne plus les dispenser. Un rappel des lots encore disponibles en pharmacie sera réalisé à cette date.
Concernant Décontractyl 500 mg comprimé indiqué chez l’adulte dans le traitement d’appoint des contractures musculaires douloureuses, une augmentation des cas d’abus et de dépendance a été observée ces dernières années. Par ailleurs, des malaises, des sensations vertigineuses et des réactions anaphylactiques ont été signalés.
Pour Décontractyl baume indiqué dans le traitement local d’appoint des douleurs d’origine musculaire de l’adulte, des sensations de brûlures et érythèmes ont été rapportés. Certains de ces évènements sont survenus chez des enfants par transfert peau à peau du médicament appliqué chez l’adulte.
Une réévaluation du rapport bénéfices risques des spécialités contenant de la méphénésine a été initiée par l’ANSM mais les données disponibles sur l’efficacité de ces traitements restent limitées.
Il est désormais conseillé aux patients de ne plus utiliser ce médicament. Si l’arrêt du traitement par Décontractyl ne présente pas de risque, il est toutefois demandé aux patients de demander l’avis de leur médecin ou de leur pharmacien en cas de persistance ou d’exacerbation des douleurs liées aux contractures afin qu’une alternative médicamenteuse ou non (notamment relaxation, pratique d’un sport, exercices posturaux, séance de kinésithérapie...) soit proposée. En cas de douleurs persistantes, un traitement par antalgique de palier 1 (paracétamol, AINS) peut être envisagé.
 
Source : ANSM 21/06/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires