Pénurie de corticoïdes : retour à la normale d’ici fin juin

L’ANSM affirme qu’au vu des dernières informations transmises par les fabricants pour l’année 2019, le risque de pénurie est écarté. « Il peut être encore difficile pour certains patients ou professionnels de santé de se procurer facilement des corticoïdes par voie orale ou injectable, le retour à une disponibilité normale de ces médicaments dans les pharmacies d’officine ou hospitalières est attendu d’ici la fin du mois de juin 2019 ».
L’ANSM dit maintenir son dispositif de suivi renforcé. Elle a par ailleurs rappelé aux fabricants leurs engagements de mettre en œuvre des importations afin de sécuriser la couverture pérenne des besoins des patients. 
Des recommandations pratiques sont émises : 
« Concernant les corticoïdes par voie orale à base de prednisone (Cortancyl comprimés sécables et ses génériques) et de prednisolone (Solupred comprimés effervescents et comprimés orodispersibles et ses génériques), étant donné l’amélioration de la situation au niveau national et un retour à une situation normale dans quelques semaines dans les pharmacies d’officine ou hospitalières, il n’apparait plus nécessaire de restreindre leur utilisation ».
« Concernant les médicaments corticoïdes par voie injectable (Diprostene, Celestene et Celestene Chronodose), à ce jour, le Celestene injectable est de nouveau disponible. Ce médicament peut être utilisé en remplacement du Diprostene qui n’est plus disponible depuis fin février 2019. L’ANSM a demandé au fabricant de mettre en place des mesures immédiates afin d’assurer la fabrication de Diprostene et la disponibilité par voie d’importation. Le Celestene Chronodose reste contingenté à l’hôpital sur des indications de traitement de la maladie des membranes hyalines ».


Source : ANSM 24/05/2019
Commentaire
YLM
29/05/2019
Les ruptures, pénuries, manques fabricants ,quotas sur les corticoides existent depuis plusieurs semaines et bien entendu sur beaucoup d'autres spécialités : l'ANSM et le Ministère arrêtez! de sembler découvrir les problèmes , vous êtes bien au courant , pour ne pas dire qu'au travers des quotas vous cautionnez .
Devrière Sylvie
27/05/2019
certains labos nous donnent une date d'approvisionnement en prednisone et prednisolone à fin décembre l'ANSM semble encore déconnectée de la réalité
Ajouter un commentaire