Un OPCO Santé cohérent et bien vivant !

La Croix-Rouge Française, la FEHAP, la FHP, Nexem, le SYNERPA, Unicancer et USPO  rappellent qu’elles ont signé mardi 26 février 2019, un nouvel accord constitutif d’un Opérateur de Compétences (OPCO) Santé avec les organisations syndicales (CGT et CGT-FO).
Depuis sa signature, il a notamment été adressé par courrier à la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud. A cette heure, la procédure d’agrément de l’OPCO Santé suit son cours, en attente d’une décision officielle des pouvoirs publics. Avec 1,1 million de salariés exerçant dans plus de 15 000 structures et 350 millions d’euros de fonds gérés, cet OPCO Santé répond à tous les critères demandés par la loi avec une cohérence des filières de métiers indiscutable. Il s’inscrit par ailleurs dans la stratégie du « plan de transformation du système de santé » et de la future réforme « Grand Age et Autonomie ». Les fédérations signataires demandent donc au Gouvernement son agrément. Selon elles, cet opérateur contribuera à renforcer l’attractivité des métiers, la formation des professionnels en adéquation avec le parcours des personnes soignées et accompagnées, en lien avec les besoins futurs. Cet OPCO serait un véritable outil pour lutter efficacement contre la pénurie de personnels auxquels les fédérations sont confrontées. Il participerait également à un meilleur suivi des publics accompagnés et soignés. Cet OPCO a vocation à accueillir d’autres branches professionnelles dans un périmètre élargi notamment aux professionnels de santé volontaires de la ville. Les fédérations attendent à présent un signal fort du gouvernement en ce sens.

Source : Communiqué Croix-Rouge Française, FEHAP, FHP, Nexem, SYNERPA, Unicancer et USPO  13/03/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire