TIRE-LAITS : la FSPF juge les modalités tarifaires inacceptables

Compte tenu de l'augmentation de la durée moyenne de location des tire-laits, le comité économique des produits de santé (CEPS) a annoncé une refonte des conditions de prise en charge et des tarifs de location de ces dispositifs médicaux dans un objectif d'économie. Les projets de textes soumis aux syndicats de pharmaciens sont largement contestés par la FSPF.
Outre les forfaits de location, il est désormais prévu un forfait de mise à disposition du tire-lait avec un prix limite de vente fixé à 30 € TTC. La FSPF conteste ce montant, qui ne valorise pas à sa juste valeur la prestation réalisée par le pharmacien d'officine (formation de l'utilisatrice, démarches administratives, nettoyage, désinfection, système documentaire, etc.).
La durée moyenne de location d'un tire-lait par les pharmaciens est estimée à 11 semaines alors qu'au-delà de 5 semaines de location, la FSPF estime que le pharmacien d'officine perd de l'argent avec ces nouvelles conditions tarifaires. Aucun prix de cession n'est également prévu pour les téterelles, bien qu'un prix limite de vente soit imposé aux officinaux. Le risque d’une importante réduction de leur marge, avec préjudice financier lors de la dispensation de ce matériel, est jugé réel.
La FSPF regrette également les dispositions relatives à la location en ligne prévoyant que le pharmacien d'officine, le prestataire ou le distributeur mette à  disposition de l'utilisatrice tout support et tutoriel de nature à apporter un niveau d'information équivalent à celui assuré lors d'un échange de visu avec démonstration du matériel.

Source : Communiqué FSPF 25/03/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire