La FDA autorise le spravato, un spray nasal antidépresseur

L’agence américaine Food and Drug Administration (FDA) approuve Spravato un nouveau spray nasal pour traiter la dépression résistante aux traitements. Une demande de mise sur le marché européen a également été déposée.
Le spray nasal Spravato, ou eskétamine, est lié à la kétamine, connue sous le nom de «Spécial K», un médicament devenu substance contrôlée en 1999.
Environ un tiers des adultes américains présentant un trouble dépressif majeur souffrent de dépression résistante aux traitements (patients qui ont essayé au moins deux antidépresseurs) affirme Janssen Pharmaceutical Companies, laboratoire qui commercialisera le produit. Selon la FDA, le Spravato est à inhaler une à deux fois par semaine et s’utilise conjointement à un antidépresseur oral. La prise de ce médicament n’étant pas anodine, le spray ne s’administre que dans un cabinet médical agréé et en aucun cas en automédication à la maison. La kétamine, drogue euphorisante qui intensifie les perceptions sensorielles, peut parfois mener à un sentiment de dissociation, de sortie de son propre corps et le patient a donc besoin d’être surveillé dans l’heure qui suit l’administration du médicament. Si cela peut sembler « terrifiant », il s’agit d’une avancée capitale dans le traitement de la dépression. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 300 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression dont un tiers ne répondent pas aux traitements actuels.

Source : Natura-Sciences 11/03/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire