Médicaments scannés, un casse-tête pour les pharmacies

À partir de samedi, les médicaments vendus en Europe devront être systématiquement scannés pour mieux lutter contre les contrefaçons suivant une directive européenne de 2011. Le code informatique unique apposé sur chaque boîte de médicaments de prescription, grâce à un pictogramme noir et blanc, permet de compléter la traçabilité du lot de médicaments en authentifiant chaque boîte au moment de la distribution. Les données sont vérifiées en temps réel via une plateforme nationale connectée à un « hub » européen. 
Le Télégramme revient sur cette situation. Les industriels se sont préparés en adaptant leurs lignes de production, de même que les grossistes-répartiteurs, qui approvisionnent les pharmacies. Mais, en aval de la chaîne du médicament, tout reste à faire et les syndicats de pharmaciens ne sont pas convaincus. En l’état, la sérialisation « ne nous sert pas du tout », indique Philippe Besset (FSPF), selon lequel aucune pharmacie en France n’est prête. La FSPF dénonce une vision « purement logistique » du rôle du pharmacien et juge que le dispositif n’apporte qu’une « fausse sécurité », car le système n’a pas été conçu pour faciliter le rappel de produits. De son côté, l’USPO plaide pour un contrôle du médicament à sa réception et non pas au moment de sa dispensation, comme le prévoit le texte européen. Selon l’USPO, cette tâche risque de « perturber » le travail des pharmaciens au comptoir et poser un problème d’« image » face au patient si sa boîte de médicaments s’avère falsifiée. Les pharmaciens dénoncent aussi d’autres problèmes comme la facturation d’un médicament quand celui-ci n’est pas encore en stock, ou la préparation des doses administrées par les pharmaciens pour des résidents d’Ehpad par exemple.
Faute de précisions de la Direction générale de la santé (DGS), la plupart des logiciels officinaux n’ont pas encore été adaptés à la sérialisation. Un blocage de la distribution de médicaments ne serait toutefois pas à craindre. « Les autorités prendront en compte le fait que les éditeurs de logiciels œuvrent activement pour réaliser les développements informatiques adéquats et qu’un délai d’implémentation dans toutes les pharmacies d’officine sera nécessaire », a -t-elle indiqué, soulignant, en outre, qu’il reste encore beaucoup de médicaments non sérialisés à écouler, ce qui « permet d’accorder un délai supplémentaire aux pharmaciens pour la mise en place complète du dispositif ».


Source : Le Télégramme 04/02/2019
Commentaire
DG
08/02/2019
@nguyen mat patrick : le Doliprane de votre mamie n'étant pas un médicament à prescription obligatoire, ni un Omeprazole 20 ou 40, il n'est donc pas concerné par ce dispositif. Ouf !
YLM
07/02/2019
à DG , les médicaments non listés ne sont pas sérialisables, pour le moment!!! j'usqu'à ce qu'ils interceptent dans un port français un stock de doliprane ou autres falsifiés à base de lactose ou pire...
DG
06/02/2019
@nguyen mat patrick : le Doliprane de votre mamie n'étant pas un médicament à prescription obligatoire, ni un Omeprazole 20 ou 40, il n'est donc pas concerné par ce dispositif. Ouf !
ledoc84
06/02/2019
En 30 ans d'exercice je n'ai jamais vendu une seule boite falsifiée !! Le système français est le plus sûr du monde justement, car contrôlé par des pharmaciens du début jusqu'à la fin de la distribution du médicament, la sérialisation ne va rien apporter, au contraire, elle va ralentir la délivrance voire la contrarier. Quels sont ces incapables qui prennent des décisions incohérentes sans connaitre la réalité du terrain . Comment les syndicats peuvent-ils accepter une telle gabegie ?Taillables et corvéables à merci ! Comme d'habitude on baisse le pantalon, au fait, elle est sérialisée la vaseline !!!!
groos pierre
06/02/2019
apres les rejets secu pour un oui ou pour un non, on va encore se faire tondre un peu plus. en ce qui me concerne il n y a plus rien a tondre
A.B
06/02/2019
IL EST TEMPS DE LANCER LE MOUVEMENT "GILETS VERTS'. NOS SYNDICATS NE FONT QUE COURBER L'ECHINE ; JE DECERNE LA MEDAILLE D'OR A CETTE ABERRATION QU 'ON APPELLE " MEDIATEUR DE LA CONSOMMATION OU UN TRUC PAREIL" .LES SYNDICATS TROUVENT CETTE ABERRATION COMME ARGUMENT POUR RECRUTER. IL SUFFIT QU'UNE POIGNEE DE DROGUES PARISIENS ET D'AUTRES GRANDES METROPOLES DE DETOURNER UN MEDICAMENT ( Prontalgine et compagnie ) POUR IMMEDIATEMENT DEMANDER A MONSIEUR OU MADAME DE LA PROVINCE D'ALLER CHERCHER UNE ORDONNANCE SOUS PEINE DE SOUPCONS ...ET J'EN PASSE .JE NE PEUX PAS TOUT DIRE CE QUE J'AI SUR LE COEUR. IL FAUDRAIT UNE JOURNEE POUR TOUT ETALER. L'EXERCICE PROFESSIONNEL EST DE PLUS EN PLUS NOYE DANS DES DIRECTIVES INVENTEES PAR DES TECHNOCRATES QUI N'ONT JAMAIS MIS PIED SUR TERRE PUISQU'ILS N'ONT JAMAIS TRAVAILLE DE LEUR VIE DANS DES SECTEURS QU'ILS REGLEMENTENT A TOUT VA. OUI , " GILETS VERTS " MES CONFRERES ET MES CONSOEURS .LES REPARTITEURS SERONT AVEC NOUS , ILS SONT MATRAITES AUSSI. PAR CONTRE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE N'A RIEN A FAIRE DE LA PHARMACIE , JUSTE POUR LA DISTRIBUTION EN ATTENDANT D'AUTRES . MARRE MARRE ET MARRE
A.B
06/02/2019
JE CROIS QU'IL EST TEMPS DE LANCER LE MOUVEMENT " LES GILETS VERTS". ON NOUS CHARGE DE PLUS EN PLUS ; Prontalgine et compagnie sur prescription parce qu'une poignée de drogués parisiens et des grandes métropoles détournent l'usage thérapeutique, la médaille d'or je la décerne à cette gabegie "médiateur de la ou à la consommation "( C 'est devenu un argument de recrutement de nos syndicats qui avalent toute complication), la PDA qui profite aux fabricants des robots et des accessoires et j'en passe...il faudrait toute une journée pour étaler tout ce que j,'ai à dire sur l'exercice de plus en plus noyé dans des usines à gaz.... OUI , SOYONS DES GILETS VERTS MES CONFRERES ET MES CONSOEURS . LES GROSSISTES REPARTITEURS SONT DANS LA MEME SITUATION QUE NOUS.SOYONS TOUS SOLIDAIRES ( QUELLE UTOPIE !!! Solidarité est un mot vulgaire, il n'existe pas dans le vocabulaire de notre profession......MARRE MARRE ET MARRE
YLM
06/02/2019
Soit disant la sérialisation est faite pour lutter contre les contrefaçons : franchement ceux qui ont élaboré cette usine à gaz prennent les pharmaciens pour des imbéciles et inventent un château de carte pour ce donner l'impression de faire quelque chose. Transformer les officinaux d'Europe en logisticiens est plus facile que de lutter contre les états spécialisés dans la contrefaçon. Lors de saisies de stocks de contrefaçon n'est il pas pas possible de remonter les filières, d'autant que les états qui "couvrent" ces dérives sont des dictatures où les faits et gestes de leurs citoyens, de leurs entreprises sont suivis au quotidien. Mais il est vrai que mettre la pression sur des états complices de ces pratiques est difficile d'autant que nous leur avons délégué pour des raisons financières et autres une multitude de tâches normées, très normées dans nos pays et très peu normées dans ces pays (normes sociales, salaires; normes écologiques...)
Brice Deglaire
05/02/2019
On tombe sur la tête Vivement la retraite
YLM
05/02/2019
Outre les logiciels , il faudrait connaitre les contraintes de vitesse des flux informatiques pour que la délivrance en sérialisation soit viable et pas uniquement dans des pharmacies de test mais dans chaque pharmacie de France avec une activité simultanée quotidienne maximum sur tout le territoire français : pas certain que toutes les pharmacies françaises aient accès à ces capacités informatiques...
Devrière Sylvie
05/02/2019
Mes scanners de code ne peuvent pas lire les codes imprimés sur des couleurs foncées, ce qui est le cas de beaucoup de boites.
prescrire egalEAU
05/02/2019
Quand on voit que dans les pays où çà "marche" déjà 80% des boites sont non conformes, on se demande quand même quel niveau intellectuel ont les gens qui inventent ce genre d'inepties ...
Veyrié Philippe
05/02/2019
Toutes les cochonneries en ventes sur le net seront elles sérialisées. Nos syndicats n'ont pas à les envoyer bouler en les menaçant de faire une grève générale;arrêtons de nous faire emm.....!
nguyen mat patrick
05/02/2019
A ma mamie je lui facture des dolipranes cp sec quand j'ai fini elle préfère des gélules je fais quoi?
Ajouter un commentaire