Généralisation de la vaccination à l’officine : propositions de la FSPF

La généralisation de la vaccination antigrippale à l’officine doit débuter en octobre prochain. Sur la base des enseignements retirés des quatre régions expérimentatrices, la FSPF a soumis au ministère de la Santé des propositions d’évolution du cadre réglementaire.
Au cœur de ces propositions : l’extension de la vaccination à l’ensemble des adultes n’ayant jamais présenté d’allergie à l’ovalbumine pour assurer une meilleure protection des populations les plus fragiles ; la simplification des démarches administratives pour parer à un afflux massif de déclarations dans les ARS ; plus de souplesse dans la formation avec des formats intégralement en présentiel laissant le choix du mode de formation en fonction des contraintes organisationnelles et géographiques de chacun ; ou encore l’adaptation des logiciels de gestion officinale (LGO). Au vu des retours des pharmaciens, le syndicat propose également d’alléger le cahier des charges proposé sur l’aménagement de l’espace, l’accès aux points d’eau pour le lavage des mains et enceintes réfrigérées pour le stockage des vaccins. La FSPF demande d’autre part la suppression de la durée minimale de 15 minutes pendant laquelle le pharmacien doit garder la personne vaccinée en observation. La plupart des patients ne souhaitent pas attendre aussi longtemps avant de quitter l’officine.
Concernant la rémunération, le syndicat déclare avoir d’ores et déjà obtenu un honoraire unique de 6,30 € HT (sous réserve de supprimer les 15 minutes d’observation) pour chaque acte vaccinal effectué sur présentation d’un bon ou d’une ordonnance. La Fédération demande, par ailleurs, que cet honoraire soit pris en charge à 70 % par l’assurance maladie.
Enfin, la FSPF demande que toute modification apportée à la liste des vaccinations pouvant être effectuées par le pharmacien d’officine soit répercutée sur la liste des vaccinations pouvant être rémunérées par l’assurance maladie. La Fédération affirme qu’elle poursuivra sa mobilisation pour l’ouverture à de nouvelles vaccinations, notamment au rappel des vaccins chez l’adulte.

Source : FSPF 18/02/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire