Nouveau recul pour les revenus d’activité des pharmaciens

​​Dans son numéro de janvier, Insee Première publie les revenus d’activité des non- salariés en 2016. Alors que l’augmentation se poursuit dans la plupart des secteurs d’activité, les revenus d’activité des pharmaciens régressent à nouveau.
Selon l’INSEE, le pharmacien non salarié a perçu en moyenne 6 990 euros par mois en 2016, soit une perte de revenu de 3,3 % par rapport à 2015 où avec 7 220 euros par mois, il touchait 3,2 % de moins qu’en 2014.
Résultats globaux : sur 3,2 millions de personnes qui exercent une activité non salariée en France, les revenus des travailleurs non-salariés ont progressé de 2,7 %, en moyenne entre 2015 et 2016 s’établissant à 3 440 euros par mois (hors secteur agricole).
Les médecins, toutes spécialités confondues, et les dentistes voient leur rémunération augmenter de 1,5 % à 8 620 euros par mois.
Les revenus des juristes comptables, qui font partie des non-salariés les mieux payés, ont évolué à 8 060 euros, soit une augmentation de 1,8 %.
Médecins, dentistes et juristes comptables constituent le tiercé gagnant des non-salariés.

Source : Insee Première janvier 2019 (n°1732)
Commentaire
YLM
28/01/2019
Et en 2019 pour remercier les pharmaciens d'avoir très bien substitués la ROSP génériques va être "amputée", dans le même temps la ROSP médecins est inchangée mais les objectifs de ROSP sont diminués ...
potard en colère
28/01/2019
La moyenne ne veut rien dire. Il serait plus intéressant de connaitre la répartition par tranche de salaires. (1000 à 2000 euros % etc) Car je pense que les écarts au sein d'une même profession sont importants.
maignan
28/01/2019
Comme le dit Bonnefons : Pour la tendance au recul depuis quelques années, c'est stabilisé.
MOREAU JEAN MICHEL
28/01/2019
REVENUS BRUT OU NET ??
Ajouter un commentaire