Nouveau programme pour le suivi de l’asthme et de la BPCO en officine

Sandoz et Novartis Pharmaceuticals conjuguent leurs expertises pour apporter un soutien aux professionnels de santé, dont les pharmaciens et leurs équipes, dans la prise en charge et l’accompagnement des patients chroniques. Dans la continuité de l’opération « Objectif Suis ton Cœur » dans l’insuffisance cardiaque, les deux firmes lancent un nouveau programme dédié aux maladies respiratoires : asthme et BPCO.
Un pack d’information sur ces deux pathologies est proposé aux pharmaciens comprenant :
- Des outils d’information destinés à l’équipe officinale : site Internet : www.asthmoff.fr, brochure Asthme, brochure BPCO « Prévention des exacerbations », brochure « Les Entretiens Observia ».
- Des outils d’information et de conseil au comptoir : affiche « RESPIREZ ! », chevalet BPCO Dyspnée pour présenter l’échelle de dyspnée qui permet de mesurer le niveau d’essoufflement des patients atteint de BPCO, bloc évaluation du contrôle de l’asthme via le questionnaire GINA, à réaliser avec le patient au comptoir, remis asthme sévère « Les indispensables », affiche de la campagne grand public « BPCO la vie continue » lancée dans le cadre de la journée mondiale de la BPCO en novembre dernier.
- Des documents pour les patients : remis patient BPCO, flyer patient BPCO Réévaluation.
Cette collaboration interdisciplinaire vise à sensibiliser les patients et leurs aidants au sein de la pharmacie, à aider à évaluer les patients (contrôle, observance etc.) et à les orienter, si besoin, aux médecins concernés. Aux côtés du pneumologue et du médecin généraliste, le pharmacien d’officine, professionnel de santé de proximité, joue un rôle majeur pour sensibiliser et accompagner les patients.
L’asthme touche plus de quatre millions de personnes en France, est responsable chaque année de 60 000 hospitalisations et de 1 000 décès. 3,5 millions de personnes sont atteintes de BPCO en France. Cette pathologie est responsable, chaque année de 130 000 hospitalisations pour exacerbation et cause 16 000 morts.

Source : Communiqué Sandoz Novartis 04/12/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires