Corinne Blachier-Poisson nommée à la tête d'Amgen France

Corinne Blachier-Poisson est nommée Vice-présidente et Directrice générale d'Amgen France à compter du 1er janvier 2019 succédant ainsi à Jean Monin.
Corinne Blachier-Poisson est diplômée d'HEC et titulaire d'un master d'économie internationale de l'université Paris-Dauphine. Elle a été responsable de l'évaluation médico-économique à l'AFSSAPS entre 1998 et 2002. Après avoir occupé diverses fonctions en organisation et marketing/vente chez Rhône-Poulenc et Novartis, Corinne Blachier-Poisson a rejoint Amgen France en 2009 en tant que Directrice de la Business Unit Néphrologie. Elle est nommée Directrice exécutive de la Business Unit Oncologie/Hématologie d'Amgen France en 2011, puis Directrice exécutive de l'Accès au marché et des Affaires publiques pour la filiale française en 2013. Elle a ensuite rejoint la maison-mère d'Amgen aux Etats-Unis pour une mission dédiée à la transformation du Groupe, avant d'être nommée en 2016 Directrice générale d'Amgen Belgique et Luxembourg, poste qu'elle occupait jusqu'à présent.
« Mes expériences au sein d'institutions publiques de la santé et de directions d'accès au marché d'entreprises du médicament, m'ont particulièrement sensibilisée aux conditions d'accès à l'innovation thérapeutique en France. En tant que dirigeante d'une des plus importantes filiales d'Amgen, j'aurai à cœur de démontrer les vertus d'une cohabitation harmonieuse et fructueuse entre médicaments innovants et biosimilaires, au bénéfice de tous » indique Corinne Blachier-Poisson. « J'entends également renforcer l'investissement d'Amgen au sein de l'écosystème français des sciences de la vie et développer notre soutien à de grands projets de recherche pour étudier les parcours de soin relatifs aux innovations thérapeutiques développées par Amgen. » a-t-elle précisé.
Amgen utilise les ressources de la biologie pour découvrir, développer et assurer la production de médicaments innovants destinés à traiter des patients atteints de maladies graves.

Source : Communiqué Amgen 03/01/2019
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire