La CAVP se dote d’un nouveau site Internet

La CAVP déploie son nouveau site Internet. Graphisme contemporain, ergonomie générale repensée pour une navigation facilitée, qualité de l'information renforcée… le nouveau site Internet de la CAVP permet également d'effectuer un certain nombre de démarches en ligne.
« Le principal objectif visé à travers la refonte de notre site Internet était de replacer les affiliés au cœur du dispositif pour répondre véritablement à leurs besoins et à leurs attentes, en leur permettant notamment d’effectuer un certain nombre de démarches en ligne », souligne Monique Durand, Présidente de la CAVP.
Ainsi, dans la première version du site, les affiliés qui auront activé leur compte personnel pourront, selon leur profil : - modifier les informations personnelles et professionnelles qui les concernent, - intervenir sur le paiement de leurs cotisations et, notamment, modifier la périodicité de paiement, opter pour un nouveau mode de règlement ou encore modifier un Relevé d'identité bancaire (RIB), - mettre fin à la dérogation du régime complémentaire par capitalisation qu’ils ont éventuellement sollicitée pour choisir de cotiser, de façon définitive, dans la « classe d'affectation » déterminée en fonction de leurs revenus d'activité non-salariés, - transmettre un revenu estimé, - choisir de nouvelles assiettes de cotisations pour ceux qui ont le statut de conjoint collaborateur.
Respectant les normes en vigueur et adapté aux formats de lecture nomades, le nouveau site Internet de la CAVP doit également permettre d’optimiser la gestion de la relation affiliés.

Pour découvrir le nouveau site Internet de la CAVP : www.cavp.fr​

Source : Communiqué CAVP 10/12/2018
Commentaire
lionel
19/12/2018
"mettre fin à la dérogation du régime complémentaire" serait une erreur, en-effet, le gouvernement est en train de préparer un hold-up sur notre régime complémentaire entre le 14/07/19 et le 15/08/19. J'appelle la CAVP tous les 15j pour connaître les modalités personne ne me rappelle...
Ajouter un commentaire