Androcur : bientôt, signature d’un formulaire par les patients

Les patients devront bientôt signer un formulaire d'accord de soins avant de débuter tout traitement par Androcur (laboratoire Bayer) ou ses génériques, médicaments à l'origine de tumeurs cérébrales lorsqu'ils sont pris de façon prolongée et à hautes doses, a indiqué lundi l'Agence du médicament.
La mise en place de ce formulaire avant la fin de l’année, à renouveler tous les ans, a été suggérée par les représentants d'utilisateurs et des professionnels de santé, pour en « sécuriser davantage l'utilisation ». Androcur et ses génériques sont indiqués chez la femme dans le traitement de certaines maladies hormonales qui se manifestent par une augmentation majeure du système pileux (hirsutisme) et chez l'homme pour certaines formes de cancer de la prostate.
Selon Jean-Michel Race, directeur des médicaments d'endocrinologie et de gynécologie à l'ANSM, interrogé par l'AFP, cette contractualisation entre un patient et son praticien permettra chaque année de repenser la nécessité de poursuivre ce traitement, de bien prendre la mesure du traitement prescrit, du risque et de la surveillance qu'il impose.
Un groupe de travail constitué des représentants des patients et des professionnels de santé travaillera également à l’élaboration de 3 documents diffusés en 2019 : - un document d'information pour les patients actuellement sous acétate de cyprotérone (le principe actif de l'Androcur) ou qui envisagent un tel traitement, - un courrier destiné à l'ensemble des personnes traitées depuis deux ans, - un autre destiné aux médecins ayant prescrit ce médicament.
Un numéro vert (0 805 04 01 10) a été mis en place dès septembre dernier pour répondre aux interrogations des patients.

Source :  Europe 1 avec l’AFP 04/12/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire