Un hôpital parisien rémunère 50 euros le don de selles

Le centre de recherche clinique de l’est parisien de l’hôpital Saint-Antoine recherche « des volontaires sains pour réaliser un (ou plusieurs) don(s) de selles », chacun rémunéré 50 euros, pour faire avancer la recherche sur la rectocolite hémorragique. Seules conditions : être « âgé de 18 à 49 ans », être « affilié à un régime de sécurité sociale française » et ne pas suivre de traitement (sauf contraception). L'information, repérée sur une affichette de l'hôpital et postée sur le groupe Facebook « Wanted Community Paris » le 14 novembre, a été confirmée mercredi 21 novembre à franceinfo par la direction de l'établissement. Depuis, l’hôpital est saturé d’appels.
L'objectif des scientifiques est d'évaluer l'efficacité de la transplantation du microbiote fécal sur l'évolution de la rectocolite hémorragique. La transplantation de microbiote fécal (TMF), est reconnue comme médicament par l’ANSM depuis 2014. Moins de trente centres hospitaliers ont déjà pratiqué de telles greffes en France, selon Le Monde et il n'existe pas encore de banque de selles dans l'Hexagone, contrairement aux Etats-Unis ou aux Pays-Bas.

Source : France Info 21/11/2018
Commentaire
YLM
22/11/2018
une question: le don d'excréments sera t il soumis à imposition? Si oui,pourrait on envisager un abattement pour les constipés chroniques ?
Ajouter un commentaire
No images were found.

Articles similaires