Lutte contre la résistance aux antibiotiques : une priorité pour tous

A l'occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques, organisée à l'initiative de l'Organisation Mondiale de la Santé, France Assos Santé souhaite sensibiliser les usagers à la consommation excessive d’antibiotiques, facteur de développement préoccupant de la résistance bactérienne aux antibiotiques, en leur apportant quelques clefs pour agir au quotidien.
Un dossier d'information publié sur le site grand public « 66 Millions d'Impatients » aborde :
Les données de consommation afin d'expliciter les facteurs qui contribuent à maintenir le recours aux antibiotiques à un niveau élevé et sur lesquels il nous faut donc agir individuellement et collectivement.
Le rôle joué par l'élevage industriel et les animaux domestiques.
Le cas du traitement antibiotique de l'angine et des autres affections ORL avec de nombreuses prescriptions injustifiées d'antibiotiques contribuant ainsi au développement de l'antibiorésistance.
Des exemples d'actions concrètes que chacun des acteurs (patients, médecins, industriels, pouvoirs publics...) peut mettre en place.
La sensibilisation des publics doit porter sur deux domaines en particulier. Les pratiques médicales en évitant le recours trop systématique aux antibiotiques et en identifiant précisément l'antibiotique approprié grâce à des tests d'orientation rapide. Les habitudes de production en maintenant les efforts pour réduire drastiquement le recours aux antibiotiques dans les élevages ovins, bovins et porcins qui peuvent conduire à l'ingestion humaine de bactéries résistantes chez les animaux.
La relance de la recherche publique et privée constitue également une des principales clés pour répondre à ce défi vital.

Source : Communiqué France Assos Santé 13/11/2018
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire